Le 7 décembre, "j’arrête de râler" : le calendrier de l’avent "de la bienveillance" d’un hôpital fait un tollé | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Le 7 décembre, "j’arrête de râler" : le calendrier de l’avent "de la bienveillance" d’un hôpital fait un tollé

La mise en place par le service communication du CHD de La Roche-sur-Yon d’un calendrier de l’avent de la bienveillance a fait tiquer les soignants sur les réseaux sociaux.

 

"Quelque part en France, un centre hospitalier qui a compris ce dont ses personnels avaient vraiment besoin pendant cette terrible crise hospitalière. Merci", ironise un médecin sur Twitter. Le calendrier de l’avent "de la bienveillance" du centre hospitalier départemental de La Roche-sur-Yon (Vendée) passe mal auprès des soignants sur les réseaux sociaux. Le Canard enchaîné, dans son édition du 30 novembre, n’a d’ailleurs pas manqué de moquer l’initiative du service communication du CHD.

Cette année, l’hôpital de La Roche-sur-Yon a en effet entrepris d’instaurer une "opération hapiness" durant tout le mois de décembre. Objectif : que tous les employés réalisent une "bonne action" quotidienne jusqu’à Noël : faire un compliment, une attention ou un gâteau à ses collègues par exemple, ou encore improviser une danse de la joie, sourire à chaque personne croisée, ou ne pas prendre les ascenseurs.

Aujourd’hui, "j’arrête de râler", peut-on lire encore à la case correspondant au 7 décembre. La veille de Noël, les personnels seront invités à se remémorer "les bons moments de l’année avec l’équipe". Une invitation qui n’a pas recueilli beaucoup de succès sur Twitter, les soignants étant lessivés par plus de deux années de lutte contre la pandémie et une crise hospitalière qui ne cesse de prendre de l’ampleur. Les collectifs inter-hôpitaux et inter-urgences présenteront quant à eux ce samedi un calendrier de l’avent bien moins "marketé" au ministre de la Santé, François Braun. Sous le sapin : respect des plannings, augmentation des salaires, réouverture des lits fermés ou encore gouvernance partagée et dératisation des locaux.

Les collectifs inter-hôpitaux et inter-urgences présenteront quant à eux ce samedi un calendrier de l’avent bien moins "marketé" au ministre de la Santé, François Braun. Sous le sapin : respect des plannings, augmentation des salaires, réouverture des lits fermés ou encore gouvernance partagée et dératisation des locaux.

13 commentaires

D'accord, pas d'accord ?
Débattez-en avec vos confrères.

Vous n'avez pas de compte ?

Inscrivez-vous gratuitement

Aujourd'hui dans l'actu

Gestion du cabinet

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…