Cas exceptionnel : elle accouche de jumeaux un mois après avoir mis au monde un premier bébé | egora.fr
PUB

Dossiers du moment

Vous êtes ici

A+ A-

Cas exceptionnel : elle accouche de jumeaux un mois après avoir mis au monde un premier bébé

Jusqu'ici, seuls 5 cas avaient été rapportés dans la littérature médicale. Une Bangladaise de 20 ans vient d'accoucher de jumeaux, 26 jours après avoir mis au monde un bébé prématuré. Les médecins n'avaient pas réalisé qu'elle possédait un utérus didelphe.

Vingt-six jours après avoir accouché d'un petit garçon prématuré, Arifa Sultana a eu la surprise de perdre à nouveau les eaux. A son arrivée à l'hôpital, les médecins constatent que la jeune mère de 20 ans s'apprête à mettre au monde des jumeaux, un garçon et une fille. Vendredi 22 mars, une césarienne est pratiquée. Mardi dernier, la jeune mère a pu rentrer chez elle : les trois bébés et leur maman se portent bien.

"En plus de 30 ans de carrière médicale, je n'ai jamais vu un cas comme ça", a déclaré Dilip Roy, haut responsable médical de Jessore, qui s'interroge : comment les médecins ont-ils pu ne pas voir que la patiente était née avec deux utérus ?

L'utérus didelphe est une malformation utérine congénitale, dont la fréquence est de 0.3% dans la population générale féminine, nous apprend le Dr Marc Gozlan, sur son blog Réalités Biomédicales. Le risque d’accouchement prématuré est 3.5 fois plus élevé et le taux de grossesse vivante oscille entre 40 et 81.5%, expose-t-il dans un article de mai 2018.

"Une grossesse gémellaire chez une femme porteuse d'un utérus didelphe est un événement excessivement rare" : environ 1 cas sur 1 million de grossesses. Les deux cavités utérines accueillent chacune un fœtus, et se contractent indépendamment l'une de l'autre.

Les cas de triplés sur utérus didelphe sont encore plus exceptionnels : seuls 5 cas ont été publiés sur la littérature médicale. Arifa Sultana est donc tout à la fois malchanceuse et chanceuse, puisque ses trois bébés sont en bonne santé.

Ne gagnant que 63 euros par mois, le couple redoute de ne pas avoir les moyens de les élever.

[avec AFP et Realitésbiomedicales.blog.lemonde.fr]

4 commentaires

D'accord, pas d'accord ?
Débattez-en avec vos confrères.

Vous n'avez pas de compte ?

Inscrivez-vous gratuitement

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…