A peine 15 degrés relevés dans une chambre : le chauffage coupé par souci d'économie dans un hôpital normand

07/10/2022 Par Marion Jort

A l'hôpital de Vire, les syndicats dénoncent la coupure brutale de chauffage par la direction. Le thermomètre affichait 15 degrés au plus bas dans la chambre d’un résident de l'Ehpad la semaine dernière.    Ils dénoncent une forme de “maltraitance”. Les personnels soignants de l’Ehpad situé dans le centre hospitalier Charles-Canu de Vire (Calvados) protestent contre la coupure brutale du chauffage dans leur établissement. “Chaque jour, plusieurs relevés de température sont effectués. On a relevé 15°C dans la chambre d’un patient”, a confié une infirmière à Ouest France.  Selon les syndicats, le chauffage avait été rallumé fin septembre mais a été brusquement coupé, sans prévenir les équipes soignantes, il y a une semaine, sur ordre de la direction. “Les patients commencent à se plaindre, surtout la nuit. J’ai mis trois couvertures à l'une de nos résidentes des Ehpad”, témoigne ainsi une aide-soignante.  Selon le témoignage d’une de ses collègues, certains résidents refuseraient désormais de prendre leur douche dans ces conditions. Pourtant, alerte-t-elle, le chauffage en Ehpad n’est pas qu’une question de confort. “Les personnes hospitalisées ou les résidents sont très vulnérables. Sans chauffage, ils risquent d’attraper des bronchites, des angines ou autres maladies et de décompenser rapidement”. 

Le directeur du GHT, interrogé par le quotidien local, a quant à lui affirmé qu’il n’avait “jamais donné son accord pour rallumer le chauffage”. “Nous avons reçu des recommandations de sobriété énergétique de la part des services publics. Il s’agit de consignes nationales”, affirme-t-il.  Si selon lui la température la plus basse enregistrée est de 20,2°C et non de 15°C, il rappelle qu’il n'a reçu aucune plainte de la part des médecins. Il considère par ailleurs qu’il n’y a “rien de scandaleux à mettre une couverture de plus à un patient ou un pull-over sur son dos”.  [avec Ouest France  

Approuvez-vous la proposition de l'Assurance maladie de dérembourser les prescriptions des médecins déconventionnés ?

Valérie Briole

Valérie Briole

Non

Comment les patients qui cotisent à la sécurité sociale et à leur mutuelle de façon obligatoire, vont accepter de ne percevoir en ... Lire plus

0 commentaire
31 débatteurs en ligne31 en ligne





 
Vignette
Vignette

La sélection de la rédaction

La Revue du Praticien
Addictologie
Effets de l’alcool sur la santé : le vrai du faux !
20/06/2024
0
Podcast Vie de famille
Le "pas de côté" d'un éminent cardiologue pour comprendre le cheminement de son fils apprenti chamane
17/05/2024
0
Rémunération
"Les pouvoirs publics n'ont plus le choix" : les centres de santé inquiets de l'avenir de leur modèle...
07/05/2024
3
Infirmières
Les infirmières Asalée sauvées?
16/04/2024
3
La Revue du Praticien
Pneumologie
Asthme de l’enfant avant 3 ans : une entité particulière
19/04/2024
0
Santé publique
Ce qui se cache derrière la hausse inquiétante de l'infertilité
13/03/2024
17