Le professeur Lantieri visé par une enquête de l’Igas | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Le professeur Lantieri visé par une enquête de l’Igas

L’auteur de la première greffe totale du visage va devoir rendre des comptes à l’inspection générale des affaires sociales (Igas), pour plusieurs affaires, révèle Le Parisien . Mandatés depuis la mi-janvier par la ministre de la Santé, Marisol Touraine, à la demande de Martin Hirsch, directeur de l’AP-HP, les enquêteurs devront éclaircir plusieurs points. Le chef du service de chirurgie plastique, reconstructrice et esthétique à l'hôpital Georges-Pompidou, à Paris, s'était vu interdire d'avoir une activité privée dans cet établissement public entre avril et juillet 2013, une sanction rarissime. Mais le...

L’accès à la totalité de l’article
est réservé aux professionnels de santé.

Vous êtes professionnel de santé ? Rejoignez-nous !
Décryptez Commentez

Inscrivez-vous
gratuitement

Créer un compte

Déjà inscrit ?

Système d'authentification des professionnels de santé

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…