DPC : l'IGAS dit stop ! | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

DPC : l'IGAS dit stop !

Lancée par la ministre des Affaires sociales en juillet 2013, la mission de contrôle de l’IGAS (Inspection générale des affaires sociales) sur le dispositif de développement professionnel continu (DPC) vient de rendre son rapport. Cinglant. Si les inspecteurs ne détectent pas de “manquements graves” dans le dispositif, ils relèvent une série de “dysfonctionnements” qui justifient à leur yeux, une réforme en profondeur du mécanisme basée sur une très large concertation de tous les partenaires. Car, aujourd’hui “le dispositif est entouré d’une carapace de scepticisme”, et peu de gens y croient...

L’accès à la totalité de l’article
est réservé aux professionnels de santé.

Vous êtes professionnel de santé ? Rejoignez-nous !
Décryptez Commentez

Inscrivez-vous
gratuitement

Créer un compte

Déjà inscrit ?

Système d'authentification des professionnels de santé

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…