Un médecin quitte l’hôpital… et vole un échographe pour son cabinet  | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Un médecin quitte l’hôpital… et vole un échographe pour son cabinet 

Un urologue du centre hospitalier d’Argentan a été condamné à six mois de prison avec sursis par défaut pour vol de matériel hospitalier mardi 12 janvier.

Les faits remontent à 2012. Cette année-là, le directeur du centre hospitalier d’Argentan (Normandie) remarque qu’un échographe ainsi que d’autres matériels de l’établissement ont disparu. Il décide de porter plainte, le préjudice s’élevant à 40.000 euros.

Rapidement, les soupçons se portent sur un urologue, qui a quitté récemment l’hôpital pour s’installer dans un cabinet, situé à l’étranger. Des infirmières témoignent en effet l’avoir vu bouger l'échographe en marchant vers la sortie, quelques jours avant son départ.

Une demande d’entraide internationale a été effectuée de la part des enquêteurs français. Grâce à cela, une partie du matériel, dont l'échographe, a été retrouvée dans le cabinet personnel du médecin soupçonné.

Absent lors de l’audience française, cet urologue a été condamné par défaut à six mois de prison avec sursis par le tribunal d’Argentan.

[avec Ouest France]

 

5 commentaires

D'accord, pas d'accord ?
Débattez-en avec vos confrères.

Vous n'avez pas de compte ?

Inscrivez-vous gratuitement

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…