Une généraliste condamnée pour une erreur de prescription après le décès de son patient | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Une généraliste condamnée pour une erreur de prescription après le décès de son patient

Une praticienne de Lalinde a été reconnue coupable du décès d'un homme d'une soixantaine d'années après lui avoir prescrit des anti-inflammatoires alors qu'il était allergique à certains de ces médicaments, a indiqué mardi France Bleu Périgord . Les faits remontent au mois d'avril 2012. Atteint de plusieurs pathologies et suivi par la généraliste depuis 4 ans, un homme âgé d'une soixantaine d'années se rend en consultation pour des douleurs au dos qu'il ne parvient pas à soigner depuis trois semaines. La médecin lui prescrit alors des anti-inflammatoires, ce qui surprend...
27 commentaires

L’accès à la totalité de l’article
est réservé aux professionnels de santé.

Vous êtes professionnel de santé ? Rejoignez-nous !
Décryptez Commentez

Inscrivez-vous
gratuitement

Créer un compte

Déjà inscrit ?

Système d'authentification des professionnels de santé

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…