Suicide d’une interne à Lille | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Suicide d’une interne à Lille

Une interne de la faculté de médecine de Lille a mis fin à ses jours dans la nuit de lundi 6 à mardi 7 janvier. Les témoignages se bousculent pour alerter Agnès Buzyn. 

L’annonce a été faite ce jeudi 9 janvier par un communiqué de la faculté de médecine de Lille. Une jeune interne, en stage au CHU de Lille en médecine d'urgence, a mis fin à ses jours dans la nuit de lundi 6 à mardi 7 janvier. 

“Cet évènement tragique est survenu à l’extérieur du CHU et de la Faculté. Elle était prise en charge pour des problèmes de santé”, précisent le Directeur Général, le Doyen de la faculté et le président de la Commission médicale de l’établissement. 

Sur les réseaux sociaux, de nombreux internes, médecins et représentants syndicaux ont appelé la ministre de la Santé, Agnès Buzy, à réagir.

7 commentaires

D'accord, pas d'accord ?
Débattez-en avec vos confrères.

Vous n'avez pas de compte ?

Inscrivez-vous gratuitement

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…