"D'un seul coup, tout s'arrête" : la formation des internes mise en péril par l'éviction brutale des labos | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

"D'un seul coup, tout s'arrête" : la formation des internes mise en péril par l'éviction brutale des labos

Depuis le mois de juillet, les industriels ont interdiction d'offrir des avantages en nature aux étudiants en santé. Fini les petits-dej', le défraiement des congrès… et les formations. Un amendement passé relativement inaperçu, mais dont les conséquences sont "désastreuses" pour de nombreux internes. " On est passé de tout noir à tout blanc !", résume Antoine Reydellet, président de l'Intersyndicale des internes (Isni). Tout a basculé avec l'adoption d'un amendement à la loi de santé de juillet dernier visant à interdire " l'offre de tout avantage " par les industriels...
52 commentaires

L’accès à la totalité de l’article
est réservé aux professionnels de santé.

Vous êtes professionnel de santé ? Rejoignez-nous !
Décryptez Commentez

Inscrivez-vous
gratuitement

Créer un compte

Déjà inscrit ?

Système d'authentification des professionnels de santé

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…