Les téléconsultations passées de 40 000 actes à 4,5 millions entre janvier et avril | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Les téléconsultations passées de 40 000 actes à 4,5 millions entre janvier et avril

Au premier semestre 2020, le nombre de téléconsultations facturées à l’Assurance Maladie a explosé en France. Aujourd’hui, plus d’un médecin sur deux y a recours et elle concerne des patients de tout âge. L'Assurance maladie célèbre en ce mois de septembre les deux ans du remboursement de la téléconsultation.
 

Le nombre de téléconsultations facturées à l’Assurance Maladie est passé de 40 000 actes par mois en janvier 2020 à 4,5 millions en avril pour se situer à près d’un million d’actes pendant l’été. Aujourd’hui, plus d’un médecin sur deux y a recours et elle concerne des patients de tout âge, y compris les plus de 70 ans qui représentent un patient sur cinq.

 

Crédit : Cnam

Cet essor de la téléconsultation s’explique notamment par la crise du Covid. Il a été rendu possible par l’autorisation dès septembre 2018 de son remboursement par l’Assurance Maladie, via l’avenant 6 à la convention médicale, faisant de la France un pionnier en la matière.

Crédit : Cnam

Pour faire face au contexte épidémique, les pouvoirs publics ont mis en place, à titre transitoire, des mesures dérogatoires pour faciliter l’accès à la téléconsultation comme le remboursement à 100 % et la possibilité de faire une téléconsultation par téléphone pour les patients vivant en zone blanche.

Une partie de ces dérogations ont d’ailleurs été prolongées. Ainsi, toute personne peut bénéficier d’une téléconsultation prise en charge à 100 % par l’Assurance Maladie jusqu’au 31 décembre 2020. En revanche, le dispositif permettant les consultations par téléphone a pris fin avec la fin de l’état d’urgence sanitaire, le 11 juillet 2020, ce qui ne satisfait pas les médecins généralistes.  

Les prochaines négociations conventionnelles auront vocation à accélérer le déploiement de la téléconsultation et de la téléexpertise, dans des conditions permettant d’en assurer la qualité, indique l'Assurance maladie.

 

D'accord, pas d'accord ?
Débattez-en avec vos confrères.

Vous n'avez pas de compte ?

Inscrivez-vous gratuitement

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…