Généraliste accusé d'euthanasie : le manifeste des 343 médecins ouvert aux signatures [EXCLU EGORA] | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Généraliste accusé d'euthanasie : le manifeste des 343 médecins ouvert aux signatures [EXCLU EGORA]

les situations de maintien à domicile de patients qui nécessiteraient l’aide du Midazolam sont fréquentes et son usage est d’ailleurs répandu dans ces conditions. Mais à condition de passer par une structure d’HAD, dont la disponibilité sur tout le territoire et pour tous les patients, et dans de bonnes conditions de prise en charge, est loin d’être la règle. Certaines règles de limitation de traitements à des spécialités ou des organisations de soins spécifiques sont contreproductives pour la bonne prise en charge des patients et doivent être revues rapidement. Elles n’ont rien à voir avec des conditions d’utilisation spécifiques qui peuvent être tout à fait justifiées, mais ne doivent pas éliminer d’emblée le médecin généraliste.

 

Cette affaire montre la nécessité de la mise à plat du sujet pour la qualité des soins au-delà des intérêts catégoriels et structurels limitant à des spécialités ou des structures ce qu’un généraliste peut réaliser pour le plus grand confort de ses patients. 
Elle montre aussi à quel point l’interdiction d’exercice hors de tout contexte d’urgence est facile et peut amener une sanction économique sans commune mesure avec les faits, bien avant tout jugement."

 

LE MANIFESTE

La pétition à laquelle nous appelons a pour objectif :

- de soutenir moralement le Dr Meheut Jean qui est victime d’une sanction sans commune mesure avec ce qui lui est reproché ;

- de souligner à quel point ce type de sanction est contradictoire avec les objectifs d’accès aux soins pour les patients ;

- de demander sans délai la renégociation des conditions de prescription de certains traitements interdits aux généralistes ;

- de marquer la solidarité professionnelle avec le Dr Meheut de la part de tous ceux qui ont déjà été amenés dans le passé à privilégier le patient à la réglementation ;

- d’annuler les effets catastrophiques d’une interdiction d’exercer en apportant un soutien financier au Dr Meheut. 

- la mise en place du soutien financier (modalités pratiques et suivi pour les médecins solidaires) demande un peu de temps. Merci de manifester votre volonté de participation, vous serez recontacté rapidement par un mail.

 

JE SIGNE LE MANIFESTE

 

LES PREMIERS SIGNATAIRES 
1. Claude Bronner (67) - Médecine générale

2. Jean Paul Hamon (92) - Médecine générale
3. Jean Margaritora (06) - Médecine générale

4. Auguste Trinkl (91) - Médecine générale

5. Philippe Mauboussin (27) - Médecine générale

6. Colette Charrier (33) - Médecine générale

7. Marie Behra (90) - Médecine générale

8. Stéphanie Liu (67) - Médecine générale

9. Guy Barberet (90) - Médecine générale

10. Pascal Charbonnel (91) - Médecine générale

11. Dominique Monchicourt (75) - Médecine générale

12. Jean Marc Laruelle (34) - Médecine générale

13. François Le Hetet (35) - Médecine générale

14. Didier Levagueres (91) - Médecine générale

15. Marc Barthez (73) - Oto-rhino-laryngologie

16. Benedicte Delmas Guillois (77) - Médecine générale

17. Nicole Bornsztein (91) - Médecine générale

18. Fabien Foesser (67) - Médecine générale

19. Pierre Nevians (62) - Médecine générale

20. Raymond Attuil (67) - Médecine générale

21. Françoise Coux (13) - Gynécologue médical et obstétrique
22. Paul Henri Bolla (91) – Oto-rhino-laryngologie
23. Benoit Feger (29) – Oto-rhino-laryngologie
24. Catherine Zanuttini-Vogts (84) - Médecine générale
25. Sophie Gelbard (91) - Médecine générale
26. Bernard Elghozli (94) - Médecine générale
27. Jack Rouiller (35) – Médecine générale 
28. Stephane Pertuet (76) - Médecine générale
29. Serge Ericher (27) - Médecine générale
30. Philippe Trehou (02) - Médecine générale
31. Michael Finaud (13) – Médecine interne 
32. Philippe Barthe (51) - Médecine générale
​33. Alain Lafeuillade (83) - Médecine interne
34. Julien Petit (74) - Autre
35. Sophie Gelbard (91) - Médecine générale
28 commentaires

D'accord, pas d'accord ?
Débattez-en avec vos confrères.

Vous n'avez pas de compte ?

Inscrivez-vous gratuitement

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…