Fermeture de maternités : Agnès Buzyn propose "un pack de services" pour compenser | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Fermeture de maternités : Agnès Buzyn propose "un pack de services" pour compenser

Dans une tribune parue dans le JDD et la presse quotidienne régionale, la ministre de la Santé justifie ses réformes, tout en répondant à "l'angoisse" des femmes enceintes éloignées des maternités. Elle annonce le remboursement du transport et de l'hébergement en hôtel, ainsi que la mise en place de permanences de sage-femme.

 

 

"Aucun service d’accouchement n’est fermé pour des raisons financières, nulle part en France", tient à rappeler Agnès Buzyn, dans une tribune parue ce jour dans l'ensemble de la presse quotidienne régionale. Echaudée par une semaine de débats houleux à l'Assemblée nationale autour de son projet de loi de santé, la ministre cherche à déminer le terrain avant l'examen du texte au Sénat, prévu en mai. Elle justifie notamment le rejet systématique des (nombreux) amendements restreignant la liberté des installations : "En réalité, répartir la pénurie de médecins est impossible : il manque des médecins dans toutes les spécialités et tous les territoires", martèle Agnès Buzyn. "Ma priorité, c'est que nous augmentions à court terme le temps médical disponible à nombre de médecins constant", insiste la ministre. Et de défendre les délégations aux infirmières et pharmaciens, ainsi que le financement de 4000 postes d'assistants médicaux.

Reste l'épineuse question des fermetures de petites maternités, devenue ces derniers mois "un emblème de l'accès aux services publics dans les territoires". "Partout où la présence suffisante de pédiatres, gynécologue-obstétriciens, sages-femmes et anesthésistes permet de garantir la sécurité des mères et des enfants, nous maintenons les accouchements dans les maternités locales", assure la ministre. "Quand ce n'est pas le cas, elles sont transformées en centres de périnatalité, dans lesquels les femmes continuent de bénéficier des soins de suivi de la grossesse jusqu'à l'accouchement et juste après."

"Consciente qu'accoucher un peu plus loin de chez soi peut être source d’angoisse", Agnès Buzyn annonce la généralisation en 2019 d'un "pack de services 'engagement maternité' garanti pour chaque femme dont le domicile se trouve à plus de 30 minutes d'une maternité". Seront ainsi remboursés par l'Assurance maladie le transport "sécurisé" en vue de l'accouchement, l'hébergement hôtelier des femmes et de leur familles près de la maternité "quelques jours avant le terme de la grossesse si elles le souhaitent", et "toutes les consultations de la grossesse à domicile ou non suivant les besoins de chacune".

La ministre de la Santé mise en parallèle sur les sages-femmes pour...

4 commentaires

D'accord, pas d'accord ?
Débattez-en avec vos confrères.

Vous n'avez pas de compte ?

Inscrivez-vous gratuitement

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…