Assistants médicaux : jusqu'à dix jours de travail gagnés pour les médecins

06/10/2022 Par Aveline Marques
Après avoir montré le gain de patientèle généré par l'embauche d'un assistant médical, la Cnam a présenté aux syndicats des données révélant "l'impact positif" sur la charge de travail des médecins, en particulier ceux qui suivent le plus de patients.
 

En vigueur depuis la rentrée 2019, le dispositif d'aide à l'embauche d'un assistant médical porte ses fruits. D'après les données livrées par la Cnam en juin dernier, l'emploi d'un assistant médical permet aux généralistes d'augmenter leur patientèle médecin traitant de 10% et leur file active de 5.3%. De nouveaux chiffres, présentés aux syndicats ce jeudi 6 octobre, montre également "un impact positif sur les charges de travail" des praticiens, en particulier pour les plus âgés ou ceux ayant une forte activité. La Cnam se base sur les données de 305 contrats présentant une antériorité de 30 mois au 31 décembre 2021. En moyenne, le temps de travail initial des médecins signataires s'élevait à 254 jours par an ; il est aujourd'hui de 252, soit une hausse de 1%. Le gain est particulièrement important chez les médecins de plus de 60 ans, qui passent de 257 à 251 jours de travail (-2.3%), et chez les médecins ayant les patientèles les plus importantes. Ceux qui sont au percentile 90 (soit plus de 1.844 patients MT) gagnent ainsi 10 jours de travail (-3.9%).

La Cnam a également communiqué des chiffres sur la part de contrats signés par rapport au nombre de médecins éligibles dans chaque département. Si certains départements, notamment en Normandie, en Ile-de-France ou en Auvergne, plafonnent à 2%, d'autres dépassent les 10%, comme l'Indre (12%), l'Orne (15%) et l'Ariège, au sein duquel 32% des médecins éligibles ont sauté le pas. A noter qu'au cours des deux premières années, 4.55% des contrats ont été rompus. Une enquête a été lancée auprès des CPAM pour déterminer plus précisément le nombre d'assistants uniques embauchés, ainsi que leur profil, et les motifs de résiliation des contrats.  

Approuvez-vous la proposition de l'Assurance maladie de dérembourser les prescriptions des médecins déconventionnés ?

Jean-Marc Juvanon

Jean-Marc Juvanon

Non

Il est évident que le "consentement à l'impôt", en l'occurrence les cotisations sociales obligatoires, va etre remis en cause. En ... Lire plus

0 commentaire
13 débatteurs en ligne13 en ligne





 
Vignette
Vignette

La sélection de la rédaction

La Revue du Praticien
Addictologie
Effets de l’alcool sur la santé : le vrai du faux !
20/06/2024
0
Podcast Vie de famille
Le "pas de côté" d'un éminent cardiologue pour comprendre le cheminement de son fils apprenti chamane
17/05/2024
0
Rémunération
"Les pouvoirs publics n'ont plus le choix" : les centres de santé inquiets de l'avenir de leur modèle...
07/05/2024
3
Infirmières
Les infirmières Asalée sauvées?
16/04/2024
3
La Revue du Praticien
Pneumologie
Asthme de l’enfant avant 3 ans : une entité particulière
19/04/2024
0
Santé publique
Ce qui se cache derrière la hausse inquiétante de l'infertilité
13/03/2024
17