Dix propositions de loi et des tonnes d'amendements : la liberté d'installation des médecins plus que jamais menacée | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Dix propositions de loi et des tonnes d'amendements : la liberté d'installation des médecins plus que jamais menacée

Pour échapper aux mesures coercitives, la CSMF entend négocier une convention qui donne les "moyens" aux médecins libéraux de répondre aux défis de l'accès aux soins. Mais entre examen du PLFSS 2023 et assauts législatifs du groupe de députés "transpartisan" contre les déserts médicaux, l'automne promet d'être mouvementé. Et de 10. Ce mardi 27 septembre, la CSMF a appris le dépôt d'une nouvelle proposition de loi coercitive à l'Assemblée nationale. Le texte s'ajoute aux 9 "PPL" restreignant la liberté d'installation déjà enregistrées, portées notamment par le groupe "transpartisan" de lutte...
11 commentaires

L’accès à la totalité de l’article
est réservé aux professionnels de santé.

Vous êtes professionnel de santé ? Rejoignez-nous !
Décryptez Commentez

Inscrivez-vous
gratuitement

Créer un compte

Déjà inscrit ?

Système d'authentification des professionnels de santé

Aujourd'hui dans l'actu

Gestion du cabinet

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…