"Madame la ministre, nous sommes maltraités" : le cri du cœur de 400 médecins hospitaliers | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

"Madame la ministre, nous sommes maltraités" : le cri du cœur de 400 médecins hospitaliers

Essorés par des restrictions budgétaires à n'en plus finir, épuisés par le "management destructeur" instauré par la loi Bachelot de 2009, 400 praticiens hospitaliers de Rhônes-Alpes ont adressé une lettre ouverte à la ministre de la Santé, Agnès Buzyn. Avec l'espoir que sous son règne, les médecins soient à nouveau entendus au sein des établissements. Nous relayons leur SOS.

 

A lire également : Trois questions au Dr Hala Rachidi Koussa, chef du service endocrinologie-néphrologie au CH de Bourgoin-Jallieu, signataire de la lettre.

 

LETTRE OUVERTE DE MÉDECINS HOSPITALIERS À MADAME LA MINISTRE DES SOLIDARITÉS ET DE LA SANTÉ

Le 18 septembre 2017

Madame Agnès Buzyn, Ministre des Solidarités et de la Santé, 14, Avenue Duquesne, 75350 Paris 07 SP

Copies à : Directeur ARS ARA, Directeurs Départementaux Santé.

Madame la Ministre,

Nous, médecins hospitaliers et syndicats de médecins hospitaliers, tenons :

•    à vous alerter sur la dégradation du service public hospitalier,

•    à témoigner des difficultés...

6 commentaires

D'accord, pas d'accord ?
Débattez-en avec vos confrères.

Vous n'avez pas de compte ?

Inscrivez-vous gratuitement

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…