Manque de soignants : quand les patients financent eux-mêmes leur pôle de santé

06/09/2022 Par Sandy Bonin
La commune de Glanges en Haute-Vienne va bénéficier d'ici 2023 d'un pôle de santé flambant neuf grâce à un financement participatif unique en son genre, un prêt contracté auprès des citoyens eux-mêmes.

  La maire de Glanges, petit village de 513 habitants dans le Limousin a eu une idée unique en son genre. Pour redonner vie à la commune, elle a imaginé créer une maison de santé dans un bâtiment désaffecté. Le projet représente un investissement de 500 000 euros, alors pour boucler le budget, l'élue a fait appel aux citoyens, avec une plate-forme de financement participatif. Chacun peut prêter de 1 à 2 000 euros. La commune s'engage à les rembourser en sept ans, avec 1,2 % d'intérêt. La municipalité a ainsi levé, auprès de 114 personnes, la somme de 65.000 euros. "Pour les citoyens, c'est plus rémunérateur qu'un livret A", se félicite la maire sans étiquette de Glanges, Emilie Gillet. "Localement, l'initiative a créé une dynamique incroyable. Nos territoires ruraux se bougent et font parler d'eux", se félicite-t-elle. Le pôle de santé accueillera un cabinet avec deux infirmières au rez-de-chaussée, un secrétariat médical et un centre de téléophtalmologie. Une extension pourra permettre l'installation d'un troisième professionnel de santé. À l'étage est prévu un logement social qui permettra d'accueillir une famille de la commune. "J'intégrerai je l'espère la maison médicale", espère Sophie Agboton, aide-soignante et sophrologue en libéral domiciliée à Glanges depuis 20 ans. "Moi-même, j'ai participé à hauteur de 100 euros à cette aventure. Nous nous plaisons beaucoup à Glanges mais il n'y a malheureusement plus de commerce, aucun restaurant, pas de boulangerie, seulement l'école. Ce pôle médical va faire revivre le bourg. Ici, les gens ont été tout de suite enthousiastes. Tout le monde a trouvé l'idée formidable", ajoute-t-elle. 15% des foyers de la commune ont participé au financement. Et sur les 114 habitants banquiers, 52% sont domiciliés dans le département de la Haute-Vienne. [Avec AFP et francetvinfo.fr]

Approuvez-vous la proposition de l'Assurance maladie de dérembourser les prescriptions des médecins déconventionnés ?

Valérie Briole

Valérie Briole

Non

Comment les patients qui cotisent à la sécurité sociale et à leur mutuelle de façon obligatoire, vont accepter de ne percevoir en ... Lire plus

0 commentaire





 
Vignette
Vignette

La sélection de la rédaction

La Revue du Praticien
Addictologie
Effets de l’alcool sur la santé : le vrai du faux !
20/06/2024
0
Podcast Vie de famille
Le "pas de côté" d'un éminent cardiologue pour comprendre le cheminement de son fils apprenti chamane
17/05/2024
0
Rémunération
"Les pouvoirs publics n'ont plus le choix" : les centres de santé inquiets de l'avenir de leur modèle...
07/05/2024
3
Infirmières
Les infirmières Asalée sauvées?
16/04/2024
3
La Revue du Praticien
Pneumologie
Asthme de l’enfant avant 3 ans : une entité particulière
19/04/2024
0
Santé publique
Ce qui se cache derrière la hausse inquiétante de l'infertilité
13/03/2024
17