Maladies rares : une association soutient les parents accusés à tort de maltraitance

28/12/2017 Par Catherine le Borgne
Patients

Plusieurs parents accusés à tort d'avoir maltraité leurs bébés atteints de maladies rares causant fractures ou hématomes inexpliquée, ont créé l'association Adikia, pour s'entraider et informer le public de ces erreurs médico-judiciaires.

L’association Adikia regroupe de nombreux parents de bébés dont les pathologies provoquent des fractures ou des hématomes inexpliqués. Lorsque des médecins effectuent un signalement pour maltraitance en vertu de la protection de l’enfance, les bébés sont alors séparés de leurs familles et placés pendant des mois. Leurs parents sont poursuivis pénalement tant il leur est difficile de faire reconnaître l’erreur diagnostique. Le site de l’association vise à informer le public de ces erreurs médico-judiciaires et à apporter conseils et informations à toute personne vivant la même injustic, expliquent les initiateurs d'Adikia. Virginie Skibinski, dont le fils souffre d'un trouble rare de la coagulation qui provoque des saignements spontanés, l'hypofibrinogénémie, faisant penser au syndrôme du bébé secoué, a été accusée à tort à la suite d'un signalement médical, mise en examen, séparée durant un mois de son bébé et, in fine, blanchie grâce aux témoignages des services sociaux, ce qui lui a valu un non lieu judiciaire. C'est elle qui a créé un groupe Facebook il y a deux ans et demi pour raconter son histoire. De nombreux parents ont alors découvert avec surprise qu’ils n’étaient pas les seuls à vivre exactement la même situation. Et une centaine de parents accusés à tort ont créé l'association Adikia le 1er septembre 2017.   

Vignette
Vignette

Médecins, faut-il signer l'accord conventionnel proposé par la Cnam?

Lilia Boyeldieu

Lilia Boyeldieu

Non

Convention inacceptable sur le plan déontologique avec financiarisation des décisions médicales. Dégradation de la qualité des soi... Lire plus

0 commentaire
2 débatteurs en ligne2 en ligne





La sélection de la rédaction

Podcast Vie de famille
Jumelles et médecins généralistes : "L'idée, c'était d'avancer ensemble"
15/04/2024
0
Rémunération
"Les pouvoirs publics n'ont plus le choix" : les centres de santé inquiets de l'avenir de leur modèle...
07/05/2024
1
Infirmières
Les infirmières Asalée sauvées?
16/04/2024
2
Pneumologie
Asthme de l’enfant avant 3 ans : une entité particulière
19/04/2024
0
Neurologie
Syndrome de Guillain-Barré : une urgence diagnostique et thérapeutique
04/04/2024
0
Santé publique
Ce qui se cache derrière la hausse inquiétante de l'infertilité
13/03/2024
17