crayon chemin effacé

Législatives : l'UFC-Que Choisir remet la régulation à l'installation des médecins sur le tapis

Alors que les Français sont appelés aux urnes les 30 juin et 7 juillet prochains pour élire leurs nouveaux députés, l'association de consommateurs appelle les candidats aux législatives à défendre les "20 priorités" qu'elle a identifiées. Parmi celles-ci, la régulation à l'installation des médecins, "une mesure d'urgence et courageuse" pour faire face aux déserts médicaux". 

19/06/2024 Par Louise Claereboudt
Déserts médicaux Démographie médicale
crayon chemin effacé

Elle en a fait un cheval de bataille. La lutte contre les déserts médicaux, et plus globalement les inégalités d'accès aux soins, est un combat que l'UFC-Que Choisir mène depuis des années. Pour remédier à ce fléau, l'association de consommateurs défend une mesure controversée : la régulation à l'installation des médecins. Mesure portée également par des députés de tous bords, mais à laquelle s'opposent fermement les médecins libéraux. 

A l'occasion des élections législatives, qui se tiendront les 30 juin et 7 juillet prochains, l'UFC-Que Choisir a établi une liste de 20 priorités articulées autour de 3 volets : "la protection de l’environnement et de la santé des citoyens, leur pouvoir d’achat, et, enfin, la résorption des inégalités territoriales". Son objectif est de "faire avancer la cause d'une consommation plus sobre et responsable, accessible à tous". 

L'association de consommateurs appelle ainsi les candidats à se saisir de ces priorités et à les défendre dans le cadre de leur campagne, et, enfin, à les mettre en œuvre à l'issue des élections "dans une grande loi sur la consommation". 

En matière de santé, l'UFC-Que Choisir a remis sur la table la régulation à l'installation des médecins. "Une mesure d’urgence et courageuse sera de réguler l’installation des médecins, allant de pair avec l’impératif d’augmenter et piloter la formation des professionnels de santé", écrit l'association sur son site, dénonçant au passage "l'absence de mesures publiques fortes" visant à remédier aux déserts médicaux. 

Jugeant "impératif" de "rendre l'accès aux soins financièrement accessible", l'association soutient également la mise en place d'un "strict encadrement" des dépassements d'honoraires pour les médecins, mais aussi l'annulation de la hausse des franchises médicales, entrée en vigueur au 1er avril pour les médicaments, actes paramédicaux et transports sanitaires, et à la mi-mai pour les consultations médicales.

S'agissant du grand âge, l'association juge "urgent" de "limiter les restes à charge prohibitifs pour les résidents en Ehpad", et suggère la mise en place d'un "bouclier dépendance" qui serait financé par la solidarité nationale et "en mettant parallèlement un coup d’arrêt aux dérives tarifaires des Ehpad privés à but lucratif".​

Parmi ses autres "priorités" en matière de santé, l'UFC veut s'attaquer au marketing alimentaire "qui pousse les consommateurs, et notamment les jeunes enfants, à consommer toujours plus d’aliments salés, sucrés et gras".  "Encadrer la publicité à destination des enfants et généraliser le Nutri-Score seront des mesures concrètes permettant de lutter efficacement contre l’obésité et la propagation des maladies cardio-vasculaires." 

Approuvez-vous la proposition de l'Assurance maladie de dérembourser les prescriptions des médecins déconventionnés ?

Jean-Marc Juvanon

Jean-Marc Juvanon

Non

Il est évident que le "consentement à l'impôt", en l'occurrence les cotisations sociales obligatoires, va etre remis en cause. En ... Lire plus

9 commentaires
2 débatteurs en ligne2 en ligne
Photo de profil de Nicolas  Delestret
218 points
Psychiatrie
il y a 1 mois
Cet organisme n'a plus rien à voir avec une association de consommateurs. C'est un organisme politique qui aspire à influer sur tous les domaines de la gestion de la cité. C'est très noble la polit...Lire plus
Photo de profil de Louis Ngo
175 points
Débatteur Renommé
Acupuncture
il y a 1 mois
Dans l'hypothèse où cette Association ou des Députés obtiendraient cette régulation à l'installation, il se passerait la même chose que partout où cette solution a été essayée: l'aggravation du problè...Lire plus
Photo de profil de M A G
2,9 k points
Débatteur Passionné
Médecins (CNOM)
il y a 1 mois
Les camarades de Que Choisir veulent abattre le Tsar et amener la prospérité en Russie. On va se tenir par la main, l'infirmière brandissant victorieusement une seringue, le médecin son stéthoscope,...Lire plus
 
Vignette
Vignette

La sélection de la rédaction

La Revue du Praticien
Addictologie
Effets de l’alcool sur la santé : le vrai du faux !
20/06/2024
0
Podcast Vie de famille
Le "pas de côté" d'un éminent cardiologue pour comprendre le cheminement de son fils apprenti chamane
17/05/2024
0
Rémunération
"Les pouvoirs publics n'ont plus le choix" : les centres de santé inquiets de l'avenir de leur modèle...
07/05/2024
3
Infirmières
Les infirmières Asalée sauvées?
16/04/2024
3
La Revue du Praticien
Pneumologie
Asthme de l’enfant avant 3 ans : une entité particulière
19/04/2024
0
Santé publique
Ce qui se cache derrière la hausse inquiétante de l'infertilité
13/03/2024
17