Le coronavirus n’aurait pas encore muté, selon l’Institut Pasteur | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Le coronavirus n’aurait pas encore muté, selon l’Institut Pasteur

Pour la première fois en Europe, des chercheurs ont réussi à séquencer intégralement le génome du coronavirus dit "2019-nCoV"
Pour la première fois en Europe, des chercheurs ont réussi à séquencer intégralement le génome du coronavirus dit "2019-nCoV". C’est l’œuvre de scientifiques français de l’Institut Pasteur, permise grâce à la sa plateforme de microbiologie. Cette étape est fondamentale : " La séquence du génome des pathogènes est cruciale pour développer des tests de diagnostic spécifiques et identifier les options d’intervention potentielles" , souligne Sylvie van der Werf, responsable du Centre national de référence (CNR) virus des infections respiratoires à l’Institut Pasteur . A partir des sérums des premiers cas...
1 commentaires

L’accès à la totalité de l’article
est réservé aux professionnels de santé.

Vous êtes professionnel de santé ? Rejoignez-nous !
Décryptez Commentez

Inscrivez-vous
gratuitement

Créer un compte

Déjà inscrit ?

Système d'authentification des professionnels de santé

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…