PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Adénome hypophysaire non fonctionnel : résultats rassurants du traitement de substitution par hormone de croissance

L’insuffisance hypophysaire est associée à une augmentation de la mortalité. Parmi les causes de cette surmortalité, le déficit en hormone de croissance (growth hormone, GH) a été suggéré mais le type de pathologie sous-jacente, responsable de cette insuffisance hypophysaire, semble aussi contribuer de manière importante à cette surmortalité, de même que les autres déficits hormonaux et la qualité de leur substitution. Pour s’affranchir des pathologies sous-jacentes susceptibles d’interférer avec l’espérance de vie des patients en panhypopituitarisme, une équipe suédoise a analysé spécifiquement les patients présentant une seule de ces pathologies,...

L’accès à la totalité de l’article est réservé aux professionnels de santé.

Créer un compte

Système d'authentification des professionnels de santé

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…