"J'aurais sciemment laissé mourir cet enfant… c'est irréel" : confidences du médecin d'un bébé mort de faim | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

"J'aurais sciemment laissé mourir cet enfant… c'est irréel" : confidences du médecin d'un bébé mort de faim

Médecin généraliste à Aubusson (Creuse), le Dr Jean-Louis Vaurs a été condamné début juillet pour non-assistance à personne en danger suite au décès du petit Gabin, mort de dénutrition en 2013, à l'âge de 22 mois. Le médecin traitant de l'enfant, qui l'avait vu en consultation à sept reprises entre ses six mois et les sept semaines précédant son decès, a écopé de neuf mois de prison avec sursis et 8.000 euros de dommages et intérêts. Il dénonce aujourd'hui un procès à charge et la volonté de faire de lui...
56 commentaires

L’accès à la totalité de l’article
est réservé aux professionnels de santé.

Vous êtes professionnel de santé ? Rejoignez-nous !
Décryptez Commentez

Inscrivez-vous
gratuitement

Créer un compte

Déjà inscrit ?

Système d'authentification des professionnels de santé

PUB

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…