Vaccin anti-Covid : quelle rémunération pour les médecins ?

31/12/2020 Par Aveline Marques

Une cotation spécifique a été mise en place pour la consultation pré-vaccinale ainsi pour l'injection seule. La saisie de l'information dans le nouveau téléservice "vaccin Covid" fera l'objet d'un forfait.   Dans le cadre d'une campagne de vaccination où la notion de consentement est centrale, "la consultation prévaccinale permettra de répondre aux questions que se posent les patients, de leur délivrer une information complète et loyale sur la vaccination, ses bénéfices attendus et ses risques d’effets secondaires et de vérifier leur éligibilité à la vaccination", rappelle la Cnam sur Ameli pro. Une nouvelle cotation "VAC" est mise en place à compter du 4 janvier. Avant cette date, pour les rares consultations pré-vaccinales et injections réalisées, "les cotations habituelles s'appliquent", précise l'Assurance maladie. A partir du 4 janvier, date de montée en charge progressive de la campagne, la cotation "VAC" est mise en place pour la consultation prévaccinale, incluant le cas échéant la première injection du vaccin. Elle sera rémunérée 25 euros. En cas d'injection seule (2e injection notamment), la cotation "VAC" est également appliquée, avec une rémunération de 9.60 euros.

Un forfait de 5.40 euros pour chaque injection saisie dans le téléservice "Vaccin Covid" est également prévu. Il ne s'applique pas pour la consultation sans injection. "Cette rémunération sera effectuée une fois par mois aux alentours du 15 du mois pour les saisies relatives au mois précédent", précise la Cnam. A domicile ou en Ehpad, la majoration de déplacement s'applique, avec toutefois une limite de 3 MD par déplacement en Ehpad. Lorsque le médecin libéral intervient en établissement pour 15 patients ou plus (que ce soit pour des consultations, pour des injections ou pour la supervision d’un infirmier réalisant les injections), il peut opter pour une rémunération forfaitaire à la vacation : 420 € la demi-journée, ou 105 € de l’heure si présence de moins de 4h. Des conditions de rémunération qui ne satisfont pas l'UFML : rappelant que la vaccination est à la fois un acte intellectuel et un acte technique, le syndicat du Dr Marty appelle les médecins à coter systématiquement la consultation avec l'injection. "La vaccination engage la responsabilité et dans le cadre de la Covid 19 une surveillance post-injection de 15 minutes doit être réalisée systématiquement par le médecin généraliste, il apparait plus que normal pour UFML-Syndicat que cet engagement soit honoré à sa juste valeur", fait valoir le syndicat dans un communiqué du 29 décembre.

 
Vignette
Vignette

0 commentaire
8 débatteurs en ligne8 en ligne





La sélection de la rédaction

Podcast Vie de famille
Le "pas de côté" d'un éminent cardiologue pour comprendre le cheminement de son fils apprenti chamane
17/05/2024
0
Rémunération
"Les pouvoirs publics n'ont plus le choix" : les centres de santé inquiets de l'avenir de leur modèle...
07/05/2024
3
Infirmières
Les infirmières Asalée sauvées?
16/04/2024
3
Pneumologie
Asthme de l’enfant avant 3 ans : une entité particulière
19/04/2024
0
Neurologie
Syndrome de Guillain-Barré : une urgence diagnostique et thérapeutique
04/04/2024
0
Santé publique
Ce qui se cache derrière la hausse inquiétante de l'infertilité
13/03/2024
17