Fillon incompris sur son programme santé : c'est la faute à la gauche | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Fillon incompris sur son programme santé : c'est la faute à la gauche

Le Dr Dominique Stoppa-Lyonnet, la porte-parole Santé de François Fillon, détaille les évolutions du programme du candidat Les Républicains, après les remaniements de janvier dernier, à commencer par le rôle de la nouvelle Agence de garantie de couverture solidaire des dépenses de santé, et des modalités de prise en charge des dépassements d'honoraires.

 

Egora.fr : Ce 23 mars, les médecins radiologues libéraux ont entamé un mouvement de grève, pour protester contre la baisse de certains de leurs forfaits et de leurs actes par l'assurance maladie. Comment comptez-vous assurer la maîtrise des dépenses d'assurance maladie ?

Pr Dominique Stoppa-Lyonnet : Ce que vivent les radiologues, c'est une politique du rabot qui n'a rien à voir avec une réflexion sur l'efficience du parcours de soins. Elle peut avoir un impact immédiat sur le budget de l'assurance maladie, mais si la tendance à la diminution des remboursements se poursuit, cela peut avoir un impact important sur l'innovation.

 

La convention médicale limite les dépassements d'honoraires des médecins en secteur 2, un accord spécifique, propose des avantages aux praticiens qui acceptent un encadrement. Que deviendrait la liberté des honoraires, François Fillon élu président ?

Cette agence qui sera un lieu de concertation entre professionnels, complémentaires et assurance maladie, se penchera sur les contrats solidaires qui ne permettent pas les dépassements d'honoraires ou les brident. En moyenne, les dépassements sont nécessaires pour que les praticiens puissent s'installer dans certaines villes. Les complémentaires sont tout à fait prêtes à revoir les conditions de prise en charge des dépassements d'honoraires, qui n'ont rien d'indus la plupart du temps.

 

Qu'est-ce que François Fillon peut dire aux chirurgiens-dentistes, désormais régis par un règlement arbitral depuis l'échec des négociations avec l'assurance maladie, portant sur le prix et le remboursement des soins conservateurs et des prothèses ?

Cette possibilité d'une décision arbitrale vient ruiner le principe même des conventions : si l'exécutif n'arrive pas à une décision qui l'agrée, il peut prendre une décision arbitrale pour ne pas dire arbitraire et c'est ce qui s'est passé. Nous avons rencontré les chirurgiens-dentistes, les prothésistes, les étudiants en chirurgie dentaire, et ce que veulent les chirurgiens-dentistes, très clairement, c'est une valorisation des...

14 commentaires

D'accord, pas d'accord ?
Débattez-en avec vos confrères.

Vous n'avez pas de compte ?

Inscrivez-vous gratuitement

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…