Génériques : des sanctions pour les faibles prescripteurs | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Génériques : des sanctions pour les faibles prescripteurs

Un système de bonus-malus pour taper sur médecins qui ne prescrivent pas assez de génériques, et récompenser les autres : cette riche idée vient de l’IGAS. Vous pensiez avoir tout vu ? Eh bien, la preuve que non. Entre les propositions de la Cour des comptes, qui voulait moduler les cotisations sociales des praticiens du premier secteur selon leur lieu d’installation, le think tank de gauche Terra Nova, qui voulait décapiter le médecin de famille, et les caisses, qui veulent pointer leurs tourelles de chars sur les praticiens qui dépassent...

L’accès à la totalité de l’article
est réservé aux professionnels de santé.

Vous êtes professionnel de santé ? Rejoignez-nous !
Décryptez Commentez

Inscrivez-vous
gratuitement

Créer un compte

Déjà inscrit ?

Système d'authentification des professionnels de santé

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…