Covid : en Tunisie, un directeur d’hôpital fond en larmes face au manque d’oxygène [VIDEO] | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Covid : en Tunisie, un directeur d’hôpital fond en larmes face au manque d’oxygène [VIDEO]

La Tunisie fait face à une explosion des nouvelles contaminations, entrainant le débordement des hôpitaux qui, faute de moyens, peinent à soigner les malades qui arrivent en nombre chaque jour dans les services de réanimation. A Mateur, les larmes du médecin directeur de l’établissement de santé effondré à cause du manque d’oxygène ont bouleversé les internautes du monde entier.

 

La tête entre les mains, il s’effondre. Face au manque d’oxygène, le directeur de cet hôpital de Mateur, au nord-ouest du pays, est impuissant, incapable d’en administrer davantage à la quarantaine de malades du Covid-19 hospitalisés dans son établissement, ce dimanche 18 juillet. Le médecin attend que l’on vienne lui en livrer, mais l’attente paraît interminable.

Les images, bouleversantes, ont été capturées par un journaliste local, Soufien Ben Aissa, qui raconte l’événement au Parisien. "Des familles de malades inquiètes étaient dehors, impatientes de voir les bouteilles d’oxygène arriver. Mais le camion chargé de ravitailler l’hôpital ne venait pas. J’ai tourné la tête et j’ai vu cet homme s’effondrer, en larmes, qui nous a dit qu’il n’y avait plus du tout d’oxygène et qu’il perdait des patients."

Depuis plus de deux semaines désormais, le pays fait face à une résurgence du nombre de cas quotidiens de Covid-19 : près de 160 en moyenne chaque jour. Une situation qui s’enlise avec le faible taux de vaccination (seulement 4 % de la population totale est entièrement vaccinée), le non-respect des règles de distanciation sociale et la pénurie de doses de vaccins.

Face à cette crise inédite, le Gouvernement tunisien a décidé de reconfiner certaines régions et de prolonger le couvre-feu, mais cela semble ne pas suffire car les hôpitaux sont saturés et les patients continuent d’affluer. A ce jour, 92% des lits de réanimation sont occupés. Et les établissements manquent cruellement de moyens, dont l’oxygène (la consommation quotidienne d’oxygène a atteint 5.500 litres par jour, selon le Parisien), entraînant l’épuisement des personnels.

Des aides internationales ont d’ores et déjà été apportées à la Tunisie ou sont en cours d’acheminement. La France notamment, par la voix de son président Emmanuel Macron, a envoyé de l’oxygène et du matériel.

 

[avec le Parisien]

 

2 commentaires

D'accord, pas d'accord ?
Débattez-en avec vos confrères.

Vous n'avez pas de compte ?

Inscrivez-vous gratuitement

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…