"C'était l'homme à abattre": un médecin viré pour avoir dénoncé l'insalubrité de son service [Photos] | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

"C'était l'homme à abattre": un médecin viré pour avoir dénoncé l'insalubrité de son service [Photos]

Le service de réanimation chirurgicale de l'Archet 2 au CHU de Nice est encore sous le choc. Celui qui était désigné pour devenir chef de service a vu son contrat stoppé net par la direction. Le médecin très apprécié de son équipe dénonçait un peu trop bruyamment les conditions d'accueil indignes des patients. Service en sous-sol, sans lumière du jour, plafond qui s'effondre, fuites d'eau à répétition, chambres quadruples… Depuis son ouverture en 1996, les conditions d'accueil des patients du service de réanimation chirurgicale du CHU de Nice sont déplorables...
45 commentaires

L’accès à la totalité de l’article
est réservé aux professionnels de santé.

Vous êtes professionnel de santé ? Rejoignez-nous !
Décryptez Commentez

Inscrivez-vous
gratuitement

Créer un compte

Déjà inscrit ?

Système d'authentification des professionnels de santé

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…