Des "malaises" inexpliqués du personnel imposent la délocalisation partielle du CHU de Guadeloupe | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Des "malaises" inexpliqués du personnel imposent la délocalisation partielle du CHU de Guadeloupe

Trois mois après l'incendie qui avait détruit une partie de l'établissement en novembre, la direction a annoncé une "délocalisation partielle" des services à la suite de "malaises" de membres du personnel. Quelques jours après la réouverture partielle de la tour sud, en janvier, plusieurs membres du personnel s'étaient plaints de "malaises" et inquiétés de la "qualité de l'air". Après de multiples investigations, n'ayant relevé aucune anomalie, la direction indique privilégier une "délocalisation partielle en interne, par le biais d'opérations tiroirs entre services" à une "délocalisation en externe". Il s'agit, selon...

L’accès à la totalité de l’article
est réservé aux professionnels de santé.

Vous êtes professionnel de santé ? Rejoignez-nous !
Décryptez Commentez

Inscrivez-vous
gratuitement

Créer un compte

Déjà inscrit ?

Système d'authentification des professionnels de santé

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…