Prison avec sursis pour le dentiste qui cassait volontairement les dents de ses patients | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Prison avec sursis pour le dentiste qui cassait volontairement les dents de ses patients

Le praticien, qui était remplaçant dans un cabinet de dentiste, a avoué avoir cassé volontairement des dents afin de faire prendre en charge par les particuliers et la CPAM, des prothèses dentaires, plus coûteuses qu'un simple soin. Il a écopé d'un an de prison avec sursis et 10 000 euros d'amende. Il devra aussi s'acquitter de dommages et intérêts à la CPAM. Les faits remontent à 2010 et 2011. Le dentiste qui était remplaçant dans un cabinet nîmois a été condamné pour avoir cassé volontairement les dents de ses patients...
1 commentaires

L’accès à la totalité de l’article
est réservé aux professionnels de santé.

Vous êtes professionnel de santé ? Rejoignez-nous !
Décryptez Commentez

Inscrivez-vous
gratuitement

Créer un compte

Déjà inscrit ?

Système d'authentification des professionnels de santé

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…