Télomères : l'internat de médecine fait vieillir six fois plus vite | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Télomères : l'internat de médecine fait vieillir six fois plus vite

Pas une sinécure, l'internat. Une étude publiée dans Biological Psychiatry vient de montrer que les internes de médecine américains connaissaient un raccourcissement des télomères, ce marqueur du stress et du vieillissement cellulaire, bien supérieur à la population générale… Les portraits de militaires avant et après la guerre fascinent. L'expérience du combat s'inscrit dans les traits du visage ; le regard change, s'affermit, s'illumine parfois. Suggestion aux photographes : faire de même avec des internes en médecine. Eux aussi se confrontent à la vie et à la mort, dorment peu, stressent...
11 commentaires

L’accès à la totalité de l’article
est réservé aux professionnels de santé.

Vous êtes professionnel de santé ? Rejoignez-nous !
Décryptez Commentez

Inscrivez-vous
gratuitement

Créer un compte

Déjà inscrit ?

Système d'authentification des professionnels de santé

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…