"Je préfère être pris pour un paria que pour un assassin" : un généraliste convoqué par l’Ordre se livre | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

"Je préfère être pris pour un paria que pour un assassin" : un généraliste convoqué par l’Ordre se livre

Médecin généraliste à Créhange (Moselle), le Dr Jean-Jacques Erbstein a reçu il y a plus d'un mois une convocation par l’Ordre après avoir communiqué sur son traitement à l’azithromycine face au Covid. Dénonçant l’inaction des pouvoirs publics et des autorités sanitaires lors de l’épidémie de coronavirus, il publie un pamphlet intitulé Je ne pouvais pas les laisser mourir dans lequel il livre une vision alarmiste de la médecine en France... Entre atteintes à la liberté de prescription et disparition de la confraternité hippocratique. Contacté fin mai , le Dr Jean-Jacques...
67 commentaires

L’accès à la totalité de l’article
est réservé aux professionnels de santé.

Vous êtes professionnel de santé ? Rejoignez-nous !
Décryptez Commentez

Inscrivez-vous
gratuitement

Créer un compte

Déjà inscrit ?

Système d'authentification des professionnels de santé

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…