Cancer de la prostate : un médecin généraliste condamné pour retard de diagnostic | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Cancer de la prostate : un médecin généraliste condamné pour retard de diagnostic

Le débat sur l’intérêt du dépistage du cancer de la prostate par le dosage du PSA a des conséquences jusque dans les tribunaux. La Cour d’appel de Paris vient de condamner le Dr Pierre Goubeau à verser 27.500 euros à son patient en réparation de la perte de chance due à l'absence de dépistage précoce. Pour les juges, le généraliste a manqué à son obligation de surveillance. Dans un arrêt rendu le 25 janvier , la Cour d’appel de Paris a estimé qu’une fatigue inexpliquée et des épisodes de malaise...
25 commentaires

L’accès à la totalité de l’article
est réservé aux professionnels de santé.

Vous êtes professionnel de santé ? Rejoignez-nous !
Décryptez Commentez

Inscrivez-vous
gratuitement

Créer un compte

Déjà inscrit ?

Système d'authentification des professionnels de santé

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…