Ostéopathie : ce qui est prouvé (ou pas) | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Ostéopathie : ce qui est prouvé (ou pas)

L’ostéopathie n’a été reconnue officiellement que récemment comme une thérapie complémentaire. Les principes qui la sous-tendent, - peu scientifiques -, de même que les risques parfois graves qui lui ont été associés, font que cette pratique a longtemps fait l’objet de scepticisme de la part des professionnels de santé, mais aussi du grand public. Cependant, avec sa reconnaissance et sa réglementation en 2002, et dans un contexte de défiance globale vis-à-vis des thérapeutiques traditionnelles, la profession est en plein essor. Et ce d’autant plus qu’elle propose des solutions non médicamenteuses...
50 commentaires

L’accès à la totalité de l’article
est réservé aux professionnels de santé.

Vous êtes professionnel de santé ? Rejoignez-nous !
Décryptez Commentez

Inscrivez-vous
gratuitement

Créer un compte

Déjà inscrit ?

Système d'authentification des professionnels de santé

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…