Traitement substitutif surrénalien et bien-être subjectif : encore des progrès à faire ! | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Traitement substitutif surrénalien et bien-être subjectif : encore des progrès à faire !

L’insuffisance surrénale a un impact majeur sur la qualité de vie comme sur la santé subjective et augmente le risque de troubles psychiques. L’hydrocortisone et la prednisone sont les médicaments les plus utilisés dans le cas de traitement substitutif. Comme on manque de données biologiques pour adapter la dose d’hydrocortisone, celle-ci est individuellement ajustée sur des paramètres subjectifs comme la fatigue ou la qualité de vie. Afin de mieux comprendre quel pouvait être l’effet de différents modes d’hormonothérapie substitutive par l’hydrocortisone sur les variables psychologiques, des patients présentant une insuffisance...

L’accès à la totalité de l’article
est réservé aux professionnels de santé.

Vous êtes professionnel de santé ? Rejoignez-nous !
Décryptez Commentez

Inscrivez-vous
gratuitement

Créer un compte

Déjà inscrit ?

Système d'authentification des professionnels de santé

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…