Léger recul de la mortinatalité hospitalière en 2022

04/12/2023 Par Marielle Ammouche
Gynécologie-Obstétrique Pédiatrie
Vignette
De nouvelles données de la Direction de la recherche, des études, de l'évaluation et des statistiques (Drees) montrent une relative stabilité concernant 2 indicateurs clés de la santé périnatale que sont la mortinatalité, c’est-à-dire le taux d'enfants morts nés (nés sans vie à partir de 22 semaines de grossesse ou avec un poids d'au moins 500 grammes), ainsi que la prématurité (enfants nés avant 37 semaines d’aménorrhée).  

 

Ainsi, le taux de mortinatalité hospitalière diminue très légèrement, passant de 8,9 pour 1 000 enfants nés en 2020 et 2021 à 8,8 pour 1 000 enfants nés en 2022. Les niveaux observés en 2017 et 2018 sont ainsi retrouvés. Cet item regroupe la mortinatalité spontanée (5,4 pour 1 000), et les interruptions médicales de grossesse (3,4 pour 1 000), dont le risque apparait plus élevé aux âges extrêmes de la vie féconde, et en cas de grossesse multiple. Il existe d’importantes disparités régionales. Ainsi, la mortinatalité dans les Drom demeure élevée (14,3 pour 1 000) ; seule La Réunion a un taux proche du taux métropolitain (9 pour 1 000). En métropole, le taux est le plus élevé en Île-de-France (9,3) et moindre en Occitanie et en Normandie (7,6). 

L’étude souligne, par ailleurs, que le taux de prématurité est resté stable entre 2021 et 2022, après avoir baissé de 0,4 point de 2018 à 2020 pour les naissances vivantes. Il est ainsi de 6,6% des enfants nés vivants en 2022 en France métropolitaine, et toujours plus élevé dans les Drom (10%). La prématurité concerne particulièrement les grossesses multiples, avec plus d’une sur deux touchées.

Vignette

2 commentaires
21 débatteurs en ligne21 en ligne
Photo de profil de Henri Baspeyre
11,2 k points
Débatteur Passionné
Chirurgie générale
il y a 6 mois
comme la mortalité pédiatrique est 1 critère d'évaluation de la qualité d'1 système de santé,on magouille les chiffres magouille:mot d'origine gauloise!...Lire plus

La sélection de la rédaction

Podcast Vie de famille
Jumelles et médecins généralistes : "L'idée, c'était d'avancer ensemble"
15/04/2024
0
Rémunération
"Les pouvoirs publics n'ont plus le choix" : les centres de santé inquiets de l'avenir de leur modèle...
07/05/2024
1
Infirmières
Les infirmières Asalée sauvées?
16/04/2024
2
Pneumologie
Asthme de l’enfant avant 3 ans : une entité particulière
19/04/2024
0
Neurologie
Syndrome de Guillain-Barré : une urgence diagnostique et thérapeutique
04/04/2024
0
Santé publique
Ce qui se cache derrière la hausse inquiétante de l'infertilité
13/03/2024
17