"Pourquoi je ferme mon cabinet" : un jeune généraliste raconte comment il s'est brulé les ailes | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

"Pourquoi je ferme mon cabinet" : un jeune généraliste raconte comment il s'est brulé les ailes

majorité de mes patients me soutiennent. Comprennent et sont d'accord. Voire m'encouragent. J'en ai les larmes aux yeux à chaque fois. Je ne voyais que les 20% de râleurs. Les autres sont en or. Et du coup je culpabilise +++.

Le 27 juin je vais retirer ma plaque. Probablement en larmes. Mais tellement fier de ce que j'ai accompli. Fier des liens que j'ai tissé. Fier d'avoir apporté ma pierre à l'édifice pendant ces quelques années. Et avec beaucoup de culpabilité.

Merci à toutes et tous de m'avoir lu, écrire ici m'a réconforté. Portez vous bien, prenez soin de vos proches, et ne faites pas comme moi : ne vous brûlez pas les ailes à vous croire indispensable au travail."

Le lendemain de la publication de ce texte…

"Chers toutes et tous

Quand j'ai écrit ce thread, du haut de mes 150 abonnés, je pensais être lu par 3-4 personne (et ça me faisait déjà du bien). Je ne sais comment tous vous remercier pour vos centaines de gentils messages. Je suis vraiment ému et touché. Merci +++.

C'est sans doute la magie de Twitter mais mes notifications de ce thread, que je pensais confidentiel sont de + de 2000 ce matin. Je complète du coup pour répondre à vos questions les plus fréquentes

Que vais-je devenir : j'ai trouvé un poste de salarié dans le sud-ouest dans une équipe jeune et avec une super ambiance. Ma femme a également obtenu sa mutation à proximité (il était hors de question de lui faire perdre son travail à cause de moi).

Je commence le 1er aout, après 1 mois de vacances qui seront je pense un vrai bonheur.

J'essaie de vous répondre à tous mais ça me demande un peu de temps.

Ps : vous êtes vraiment formidables ! Tous vos messages de sympathie me touchent tellement.

Dernier post car en me relisant on pourrait penser à tort. La majorité de mes patients sont des crèmes. J'ai été enseveli de cadeaux à la naissance de mon fils. Chaque Noël on dirait que j'ai braqué le rayon chocolats du Leclerc du coin. Je culpabilise tellement de les laisser..."

*Thread : série de Tweets publiés par une personne et connectés entre eux.

65 commentaires

D'accord, pas d'accord ?
Débattez-en avec vos confrères.

Vous n'avez pas de compte ?

Inscrivez-vous gratuitement

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…