Arrêtmaladie.fr : Buzyn veut faire fermer le site | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Arrêtmaladie.fr : Buzyn veut faire fermer le site

Invitée de France Info ce lundi 13 janvier, Agnès Buzyn a déclaré que le ministère tentait de faire fermer la plateforme arrêtmaladie.fr et a dénoncé une “marchandisation de la médecine”. 

“J'ai demandé à mes services de faire un recours en justice contre ce site, car pour moi, c'est totalement contraire à ce que doit être aujourd'hui la médecine”, a déclaré la ministre de la Santé ce lundi 13 décembre à propos du site arrêtmaladie.fr. Lancé début janvier, cette plateforme propose de fournir un arrêt maladie via internet pour 25 euros

Invitée de la matinale de France Info, la ministre a dénoncé ces pratiques. “On ne va pas chez le médecin pour se faire arrêter. On va chez le médecin parce qu'on a des symptômes, parce qu’on est malade et le médecin doit décider de vous arrêter s’il estime que l’état n’est pas compatible avec le travail”, a-t-elle martelé. 

 

 

“On voit que c’est un site marchant, on voit la philosophie qui est derrière (...) C’est une forme de marchandisation de la médecine, une forme de consumérisme et ce n’est pas la façon dont aujourd’hui j’imagine la médecine”, poursuit la ministre qui s’est également dite choquée que des médecins puissent se prêter au jeu. 

La Caisse nationale d’assurance maladie et l’Ordre ont également annoncé vouloir mettre en demeure ce site internet. "Au moyen de formules accrocheuses, le site vante l’instantanéité du processus et suggère que toute demande d’arrêt maladie sera satisfaite, portant ainsi atteinte à l’image de la profession en assimilant l’activité médicale à une activité commerciale", s’était insurgé l’Ordre dans un communiqué diffusé le 9 décembre dernier.

 

[avec France Info]

10 commentaires

D'accord, pas d'accord ?
Débattez-en avec vos confrères.

Vous n'avez pas de compte ?

Inscrivez-vous gratuitement

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…