[POINT COVID] Variant Delta : "entre 9% et 10%" des nouveaux cas en France, indique Attal | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

[POINT COVID] Variant Delta : "entre 9% et 10%" des nouveaux cas en France, indique Attal

 

 

 

 

 

 

Jeudi 10 juin 2021

La pression sur l'hôpital au plus bas depuis octobre
Le nombre de personnes hospitalisées en raison du Covid-19 a poursuivi sa baisse mercredi, la pression étant au plus bas depuis fin octobre, selon les données publiées par Santé publique France. L'agence sanitaire recensait 13.526 personnes hospitalisées au total, soit un recul de de 47% en un mois (ils étaient alors 25.800). Ce chiffre n'était plus descendu à ce niveau depuis le 21 octobre. De même, les services de soins critiques, qui traitent les cas les plus graves, comptaient 2.326 patients mercredi, soit moitié moins qu'il y a un mois. Ce chiffre est au plus bas depuis le 22 octobre.

 

Castex cas contact et à l'isolement durant 7 jours
Cas contact de son épouse testée positif au Covid-19, le Premier ministre Jean Castex va se placer durant sept jours à l'isolement. "Le Premier ministre, qui avait reçu sa première injection de vaccin Astra Zeneca le 19 mars, a été testé négatif ce soir", ont précisé les services du Premier ministre qui a rencontré beaucoup de monde mercredi à l'occasion des nouvelles levées de restrictions. "Néanmoins, en qualité de cas contact, il se place à l'isolement durant sept jours, conformément aux règles sanitaires", a-t-on ajouté de même source.

 

Vaccins anti-Covid: le Parlement européen favorable à une levée des brevets
Le Parlement européen, en désaccord avec la Commission européenne, s'est prononcé jeudi pour une levée temporaire des brevets protégeant les vaccins contre le Covid-19 afin de développer leur production, au terme d'un vote qui a divisé les eurodéputés. Avec 355 voix favorables, les eurodéputés, qui tiennent leur première session plénière à Strasbourg depuis le début de la pandémie, ont demandé que les droits de propriété intellectuelle sur les vaccins soient provisoirement levés. Quelque 263 eurodéputés ont voté contre et 71 se sont abstenus.

 

La Norvège offre le vaccin Janssen aux volontaires contre l'avis de spécialistes
La Norvège va proposer, à certaines conditions, le vaccin anti-Covid Janssen aux personnes volontaires à compter de la mi-juin, a annoncé mercredi le gouvernement, contre l'avis de plusieurs instances sanitaires qui jugent que les risques surpassent les bénéfices. Le pays nordique, qui a aussi renoncé au vaccin d'AstraZeneca incriminé dans des cas de thromboses atypiques, avait suspendu l'utilisation du sérum de l'américain Johnson & Johnson, également à adénovirus et lui aussi mis en cause pour des effets secondaires similaires. Le gouvernement avait toutefois annoncé le 12 mai qu'il envisageait d'offrir ce vaccin - qui a la particularité d'être unidose - aux seuls volontaires, en dehors du programme officiel d'immunisation.

 

 

Mercredi 9 juin 2021

 

Le Parlement européen donne son feu vert final au certificat Covid 

Lors d'un vote mardi dont le résultat a été dévoilé mercredi, les eurodéputés ont adopté, par 546 voix pour, ce système de certificat commun pour 12 mois. 93 ont voté contre, 51 se sont abstenus. Ces certificats attestent qu'une personne a été vaccinée contre le Covid, qu'elle a passé un test négatif ou qu'elle est immunisée après une infection. Ils sont délivrés gratuitement, en format numérique ou papier, et doivent permettre d'éviter de faire des quarantaines dans les pays de destination. Lors d'un débat mardi dans l'hémicycle du Parlement européen à Strasbourg, le commissaire à la Justice Didier Reynders a encouragé les Etats à émettre déjà de tels certificats pour éviter un embouteillage dans les procédures au début de l'été. Selon lui, "plus d'un million de citoyens ont déjà reçu ces certificats, et beaucoup d'autres suivront dans les semaines et les mois à venir". En France, le pass sanitaire est entré en vigueur ce mercredi.

Si le texte européen encadrant ce certificat Covid concerne la libre circulation, les Etats membres peuvent utiliser ce document à d'autres fins (festivals, concerts, rencontres sportives...) dans le cadre de leur législation nationale.

 

Washington assouplit son avertissement aux voyageurs pour plusieurs pays dont la France

Les Etats-Unis ont assoupli leur avertissement aux voyageurs souhaitant se rendre dans plusieurs pays, dont la France, l'Allemagne, le Canada mais aussi le Japon à un mois et demi des Jeux olympiques, évoquant un changement dans la prise en compte du risque lié au Covid-19. Ces pays, ainsi que de nombreux autres, qui étaient frappés par la mise en garde maximale de niveau 4 ("ne pas s'y rendre") en raison de la crise sanitaire, sont ramenés au niveau 3 ("éviter de s'y rendre si possible"), selon le site internet de la diplomatie américaine. Un responsable du département d'Etat américain a expliqué les assouplissements par un "changement méthodologique" dans l'analyse du risque sanitaire pour les voyageurs réalisée par les Centres de prévention et de lutte contre les maladies (CDC). Cet assouplissement intervient au moment où l'Union européenne a décidé d'autoriser l'entrée aux voyageurs américains vaccinés contre le Covid, mais demande la réciprocité aux Etats-Unis, qui eux interdisent toujours l'arrivée des non Américains et non résidents en provenance de la Zone Schengen.

 

La lente décrue se poursuit dans les hôpitaux français

Le nombre de patients atteints du Covid-19 continue de décroître progressivement dans les hôpitaux de l'Hexagone, selon les données publiées mardi par Santé publique France. Actuellement, 13.984 malades du Covid-19 sont accueillis dans les hôpitaux français dont 405 admis ces dernières 24 heures. Ils étaient 16.088 une semaine auparavant. 2.394 patients sont soignés en réa, dont 106 nouveaux admis, contre 2.825 il y a une semaine. En 24 heures, 72 malades du Covid sont morts à l'hôpital (contre 66 la veille et 137 mardi dernier), portant le bilan total à 110.166 morts.

Le nombre de contaminations s'élève à 6.018 cas confirmés en 24 heures. Sur le plan de la vaccination, 28.650.071 personnes ont reçu au moins une injection (soit 42,8% de la population totale et 54,6% de la population majeure) et 12.804.506 personnes ont reçu deux injections (soit 19,1% de la population totale et 24,4% de la population majeure), selon la direction générale de la Santé (DGS).

 

Vaccin Moderna pour les 12-17 ans: décision de l'EMA en juillet

Suite à la demande d'autorisation conditionnelle déposée lundi par la société de biotechnologie américaine, l'agence a indiqué qu'elle procéderait à une "évaluation accélérée". "L'EMA communiquera le résultat de son évaluation, qui devrait avoir lieu en juillet, sauf si des informations supplémentaires sont nécessaires", a-t-elle précisé. L'agence a déclaré que le vaccin Moderna, qui est approuvé pour les adultes dans l'UE depuis janvier, serait réexaminé sur la base des résultats d'un vaste essai clinique mené sur des adolescents. L'organisme de réglementation a approuvé le premier vaccin destiné aux adolescents européens, fabriqué par Pfizer/BioNTech, en mai.

 

La Chine va vacciner dès 3 ans

La Chine, où le Covid-19 a fait son apparition fin 2019, a déjà administré près de 800 millions de doses, jusqu'à présent uniquement à des adultes âgés de 18 ans ou plus. Pékin, qui a pratiquement éradiqué l'épidémie sur son sol depuis mai 2020, espère vacciner au moins 70% de sa population d'ici la fin de l'année, soit environ un milliard d'habitants. Dans ce contexte, un porte-parole du laboratoire Sinovac, qui produit l'un des trois vaccins autorisés pour l'heure en Chine, a indiqué à l'AFP que son sérum Coronavac, qui nécessite deux doses, allait pouvoir être distribué aux mineurs. "Le vaccin de Sinovac a été approuvé ces derniers jours pour les trois à 17 ans", a-t-il déclaré à l'AFP. Le porte-parole n'a pas précisé quand les premières doses pourraient être administrées aux enfants, le calendrier étant selon lui entre les mains du ministère de la Santé. Le laboratoire a achevé ses essais cliniques auprès d'enfants et d'adolescents dont les résultats doivent être publiés dans la revue britannique The Lancet, a-t-il ajouté. Outre Sinovac, la Chine a pour l'heure approuvé l'administration chez l'adulte de vaccins produits par ses laboratoires Sinopharm (deux doses) et Cansino Biologics (une dose). Ces laboratoires ont également engagé des essais cliniques chez les mineurs.

 

Certificat de vaccination ou tests Covid obligatoires pour aller en Corse

Un certificat de vaccination ou, à défaut, un test PCR ou antigénique négatif de moins de 72 heures avant le départ sont obligatoires à partir de mercredi pour se rendre en Corse, a annoncé mardi la préfecture. A cela s'ajoute une déclaration sur l'honneur qui doit être présentée à l'embarquement et qui précise les obligations des voyageurs. Jusqu'à présent, seul un test PCR négatif de moins de 72 heures permettait d'arriver sur l'île de Beauté. Concernant la vaccination, le schéma doit être "complet", c'est-à-dire que la personne vaccinée doit embarquer au moins "14 jours après la 2e injection pour les vaccins à double injection", "14 jours après l'injection unique pour les personnes ayant déjà contracté le Covid" et "28 jours après l'injection pour les vaccins avec une seule injection", détaille la préfecture. Le certificat de rétablissement à la suite d'une contamination...

107 commentaires

D'accord, pas d'accord ?
Débattez-en avec vos confrères.

Vous n'avez pas de compte ?

Inscrivez-vous gratuitement

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…