Les gynécos alertent sur le patch et l’anneau contraceptifs | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Les gynécos alertent sur le patch et l’anneau contraceptifs

Le Syndicat national des gynécologues obstétriciens de France (Syngof) alerte sur les risques des patchs et des anneaux contraceptifs et s’interroge sur l’absence de recommandations de la Haute autorité de santé (HAS). "Ces derniers peuvent présenter les mêmes risques que les pilules de 3ème ou de 4ème génération mais la HAS ne communique pas sur le sujet", souligne Elisabeth Paganelli, gynécologue à Tours et Secrétaire générale du Syngof. En mai 2012, une étude danoise publiée par le British Medical Journal portant sur 1,5 million de femmes suivies pendant 10 ans...

L’accès à la totalité de l’article
est réservé aux professionnels de santé.

Vous êtes professionnel de santé ? Rejoignez-nous !
Décryptez Commentez

Inscrivez-vous
gratuitement

Créer un compte

Déjà inscrit ?

Système d'authentification des professionnels de santé

Aujourd'hui dans l'actu

Gestion du cabinet

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…