Ces objets connectés qui plaisent tant aux assureurs santé

29/08/2017 Par Catherine le Borgne
E-santé

Le géant américain de l'assurance-santé Aetna envisage de proposer à ses dizaines de millions de clients (23 millions pour sa seule offre d'assurance médicale) des Apple Watch à tarif réduit. L'objectif est de les inciter à améliorer leur mode de vie en matière de santé, en surveillant différents indicateurs, concernant notamment leur activité physique. Mais les discussions, lancées à la mi-août, n'ont pas encore abouti, relate Les Echos.

Apple rechigne en effet à partager les informations de santé stockées dans les Apple Watch. L'enjeu, commercial et sécuritaire, est donc de bien de définir l'utilisation de ces données par les assureurs. Une problématique également très discutée en France. Des associations de consommateurs, comme l'UFC-Que Choisir en France, se disent inquiètes du fait que ces données puissent tomber entre de mauvaises mains, mais, surtout, qu'elles soient utilisées pour mesurer le niveau de risque des utilisateurs pour les assureurs. Ce que redoutent également dans l'hexagone, tous les syndicats médicaux libéraux. Néanmoins, en France, la loi Evin interdit la tarification basée sur des données médicales, mais la démarche se développe outre-Rhin. Generali Allemagne propose par exemple à ses clients des rabais sur leur prime d'assurance allant de 11% à 16% en cas d'amélioration des comportements de santé. Aux Etats-Unis également, la compagnie d'assurances John Hancock propose dans son contrat Vitality, lié à un bracelet connecté Fitbit, d'évaluer l'hygiène de vie de ses clients et de proposer des réductions de primes de risque pouvant aller jusqu'à 15%.  [Avec Les Echos et Pharmaceutiques]

Vignette
Vignette

Etes-vous favorable à la création d'une consultation de soins infirmiers?

Dominique Le Meitour

Dominique Le Meitour

Non

Revaloriser les actes infirmiers seraient déjà la première reconnaissance pour la profession. Le glissement de tâches médicale à m... Lire plus

0 commentaire





La sélection de la rédaction

Rémunération
"La visite à domicile ne survivra pas à l’été" : le cri d'alarme de SOS Médecins
02/04/2024
13
Assistant médical
"Il faut arriver à transposer l'assistant médical dans une notion d'équipe": aux Rencontres d'AVECsanté...
03/04/2024
4
Neurologie
Syndrome de Guillain-Barré : une urgence diagnostique et thérapeutique
04/04/2024
0
Santé publique
Ce qui se cache derrière la hausse inquiétante de l'infertilité
13/03/2024
17
"Ils ont une peur primaire de la psychiatrie" : pourquoi les étudiants en médecine délaissent cette spécialité
27/02/2024
28
Podcast
"C'est assez intense" : reportage dans un centre de formation des assistants médicaux
01/03/2024
9