Ségur de la santé : les internes cantonnés au rôle de figurants | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Ségur de la santé : les internes cantonnés au rôle de figurants

Invités au Ségur de la Santé, l’InterSyndicale nationale des internes (Isni) dénonce ce jeudi 4 mai une participation “figurative”, pointant du doigt le fait de ne pas avoir été conviés à une réunion sur le système de santé.  

Ils sont présents au Ségur de la Santé qui s’est ouvert le 25 mai dernier pour faire des propositions sur les conditions de travail des internes, parler de revalorisation des salaires ou encore évoquer leur cadre d’étude et le système de santé. Mais ce jeudi 4 juin, l’InterSyndicale nationale des internes (Isni) dénonce, dans un communiqué, un rôle de “figuration” dans ces négociations.  

“Les syndicats professionnels d’internes en médecine, en pharmacie et biologie médicale, n’ont pas été reçus, au contraire des autres syndicats professionnels aux réunions avec Mme Notat pour réformer le système de santé”, explique l’Isni. Et pourtant, rappelle le syndicat, les internes représentent à l’heure actuelle 25% du personnel médical des établissements publics et jusqu’à 40% du personnel médical des Centres Hospitalo-Universitaires (CHU). Ils ont donc toute légitimée à participer à ces discussions.  

L’isni demande donc que toutes les organisations soient reçues par le membres du Comité de pilotage de la concertation, “au même titre que les autres professionnels médicaux”. “Les réflexions statutaires portées par le Ségur de la Santé imposent une réforme globale sur l'offre de soins dans notre pays, et la place des internes, en première ligne. Celles-ci ne sauraient se faire sans des discussions équitables, où les internes prendront pleinement leur place parmi l'ensemble des professionnels de santé”, appuie Justin Breysse, président du syndicat et interne en rhumatologie, dans le communiqué.  

2 commentaires

D'accord, pas d'accord ?
Débattez-en avec vos confrères.

Vous n'avez pas de compte ?

Inscrivez-vous gratuitement

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…