Né sans pénis, il perd sa virginité à 45 ans, avec sa prothèse | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Né sans pénis, il perd sa virginité à 45 ans, avec sa prothèse

Andrew Wardle est né avec une très grave malformation des voies urinaires et des organes génitaux, deux testicules mais pas de pénis. Il vient de constater la pleine opérabilité de son "Néo-pénis", en perdant sa virginité, à 45 ans. Le Britannique a donc subi d'innombrables opérations pour essayer de reconstituer un système urinaire fonctionnel. Depuis quatre ans, l'homme s'est lancé dans un nouveau parcours du combattant chirurgical dans l'espoir d'avoir un jour un pénis. A 45 ans, pour la première fois de sa vie, l'homme a pu faire l'amour grâce...

L’accès à la totalité de l’article
est réservé aux professionnels de santé.

Vous êtes professionnel de santé ? Rejoignez-nous !
Décryptez Commentez

Inscrivez-vous
gratuitement

Créer un compte

Déjà inscrit ?

Système d'authentification des professionnels de santé

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…