Suicide d'une infirmière du CHU de Grenoble | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Suicide d'une infirmière du CHU de Grenoble

Une infirmière, cadre du service orthopédie de l'hôpital Sud de Grenoble, a mis fin à ses jours le 11 juin dernier. Le drame a eu lieu à son domicile.

Une infirmière, âgée de 54 ans et mère de famille, a été retrouvée sans vie à son domicile. Elle s'est suicidée le 11 juin. Elle était cadre du service orthopédie à l'hôpital Sud de Grenoble.

C'est un geste totalement "inattendu", assure la direction du CHU qui indique n'avoir reçu aucun signe de mal-être, ni d'appel à l'aide. Selon la direction, le fait que le suicide ait eu lieu au domicile de l'infirmière laisse penser que les raisons sont d'ordre personnel.

Reste que les causes d'un tel drame sont toujours multifactorielles, et que ce suicide fait écho à celui du jeune neurochirurgien en novembre dernier, à l'hôpital Michalon de Grenoble. Dans un rapport remis en début d'année, le médiateur national Edouard Couty avait pointé les souffrances au travail des soignants et un management "inhumain".

Le Comité d'hygiène et de sécurité des conditions de travail (CHSCT) a mandaté son secrétaire pour faire une "analyse" de ses conditions de travail dans un service en pleine restructuration. Elle est en cours et doit se terminer dans une quinzaine de jours. 

[Avec Francebleu.fr]

1 commentaires

D'accord, pas d'accord ?
Débattez-en avec vos confrères.

Vous n'avez pas de compte ?

Inscrivez-vous gratuitement

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…