Plus d'inscriptions au DPC en 2018 : la CSMF dénonce "l'incohérence" du Gouvernement | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Plus d'inscriptions au DPC en 2018 : la CSMF dénonce "l'incohérence" du Gouvernement

Alors que le rapport Uzan sur la recertification envisage d'exiger jusqu'à 30 jours de contrôle de connaissances par an pour acquérir le label au bout de 6 ans, l'Agence nationale du DPC (ANDPC) annonce la fermeture des inscriptions des médecins pour cette année, l'enveloppe étant épuisée. La CSMF s'emporte contre "l'incohérence des choix gouvernementaux". La centrale du Dr Jean-Paul Ortiz avait applaudi au rapport Uzan sur la recertification, estimant qu'il "va dans le bon sens", assurant que les médecins "sont prêts à s'engager dans ce processus de valorisation professionnelle". De...

L’accès à la totalité de l’article
est réservé aux professionnels de santé.

Vous êtes professionnel de santé ? Rejoignez-nous !
Décryptez Commentez

Inscrivez-vous
gratuitement

Créer un compte

Déjà inscrit ?

Système d'authentification des professionnels de santé

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…