Dépression, épuisement, solitude : un dispositif vient en aide aux soignants de ville

25/01/2021 Par Louise Claereboudt
En première ligne depuis près d’un an pour lutter contre la propagation du Sars-CoV-2 sur notre sol, les professionnels de santé de ville font face aujourd’hui à un risque accru d’épuisement voire de dépression. Les URPS PACA ont donc décidé de s’unir pour déployer le dispositif Med’Aide, un réseau d’écoute et d’entraide “confraternel”.

  Ecouter, soutenir, informer, soigner… Depuis plusieurs mois, les soignants de ville sont en première ligne face à l'épidémie d’une ampleur inédite qui frappe notre pays, et accompagnent quotidiennement leurs patients dans ce contexte. Sur-sollicités, ces médecins, pharmaciens, biologistes, sages-femmes, ou encore kinés sont aujourd’hui confrontés à des risques accrus d’épuisement professionnel. Selon l’Inter UPRS Paca, 1 soignant sur 2 est concerné désormais par les risques de dépression ou d’épuisement professionnel. Face à l’urgence de la situation, les Unions Régionales des Professionnels de Santé Libéraux de la région Provence-Alpes-Côte d'Azur ont ainsi décidé de s’unir afin de “renforcer” le dispositif Med-Aide, impulsé initialement par l’Agence régionale de santé. Il s’agit d’un réseau d'entraide confraternel “qui existait avant la crise” mais qui est désormais élargi à l’ensemble des professionnels de santé de ville.

L’objectif est de prévenir les risques, guider les soignants de ville dans leurs démarches, leur apporter un soutien psychologique, les orienter si besoin vers des structures ou des outils adaptés. Le professionnel qui fait face à des difficultés (financières, mais aussi dans le cadre de son exercice, avec leur patient par exemple) peut ainsi être écouté et accompagné par un confrère ou une consoeur de sa spécialité, un “guetteur-veilleur”. “La démarche interprofessionnelle est essentielle : elle doit permettre de s’adresser à chaque professionnel de santé et garantir une parfaite compréhension de la réalité vécue. Nous pouvons tous être confrontés à ce genre de situation. Il faut donc se faire aider au bon moment et sortir de l’isolement”, estime dans un communiqué le Dr Marie-Claire Tuffery, médecin généraliste et coordinatrice du projet. Med’Aide a mis en place une ligne d’écoute téléphonique : 09.80.80.03.07, ainsi qu’une adresse électronique (medaide@interurps-paca.org).  

 
Vignette
Vignette

G à 30 euros : médecins, allez-vous anticiper l'augmentation tarifaire ?

Avocat  Du Diable

Avocat Du Diable

Non

Même si cette augmentation est justifiée , sur le plan fiscal c'est un massacre = pas d'abattement sur les charges sociales . Vous... Lire plus

0 commentaire





La sélection de la rédaction

Podcast Vie de famille
Le "pas de côté" d'un éminent cardiologue pour comprendre le cheminement de son fils apprenti chamane
17/05/2024
0
Rémunération
"Les pouvoirs publics n'ont plus le choix" : les centres de santé inquiets de l'avenir de leur modèle...
07/05/2024
3
Infirmières
Les infirmières Asalée sauvées?
16/04/2024
3
Pneumologie
Asthme de l’enfant avant 3 ans : une entité particulière
19/04/2024
0
Neurologie
Syndrome de Guillain-Barré : une urgence diagnostique et thérapeutique
04/04/2024
0
Santé publique
Ce qui se cache derrière la hausse inquiétante de l'infertilité
13/03/2024
17