Achat de patientèle : "Nous pensions tous, à l'époque, récupérer cet investissement" | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Achat de patientèle : "Nous pensions tous, à l'époque, récupérer cet investissement"

C'est un temps que les moins de 20 ans ne peuvent pas connaître. Il y a quelques années, un jeune médecin devait presque toujours racheter la patientèle d'un ainé pour pouvoir s'installer. Pour débourser la "somme réglementaire", beaucoup ont dû prendre un crédit et travailler d'arrache-pied pour le rembourser. Un effort financier aujourd'hui réduit à néant pour ces généralistes.
 

"Je ne recherche pas les chiffres, car c'est trop déprimant…" Comme le Dr Isabelle Schaller, généraliste en Ile-de-France, vous avez été nombreux à répondre à l'appel d'Egora et à témoigner d'une époque révolue : celle où un jeune médecin devait souvent racheter la patientèle d'un confrère pour pouvoir s'installer. "A cette époque, il était possible également de créer sa patientèle et de nombreux confrères ont opté pour ce choix, rappelle le Dr Pierre Frances, généraliste à Banyuls-sur-Mer (Pyrénées-Orientales). Cependant, il fallait vivre une période de galère en acceptant des gardes durant les fêtes, en évitant de froisser les patients refoulés des autres cabinets… et tout cela, au final, pour vivre chichement deux à trois ans."

 

"C'était le passage imposé"

A 30 ans, après quatre années passées à remplacer, le Dr Frances s'est décidé à sauter le pas et à racheter une patientèle. "Parmi les possibilités offertes, trois avaient retenu mon attention : une à 100 km de Paris avec la nécessité d’une gestion d’une propharmacie, une seconde sur Lorient, et la troisième là où j’exerce actuellement", raconte-t-il. Le jeune généraliste essuie deux refus : une situation impensable aujourd'hui pour les jeunes médecins, qui n'ont plus que l'embarras du choix. Mais en 1994, le rapport de force est inversé : "Mon prédécesseur m'a expliqué qu'il avait plusieurs candidats sur les rangs...

26 commentaires

D'accord, pas d'accord ?
Débattez-en avec vos confrères.

Vous n'avez pas de compte ?

Inscrivez-vous gratuitement

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…