Transfert de dette, déficit… Comment la Sécu essaye de se relever de la crise du Covid | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Transfert de dette, déficit… Comment la Sécu essaye de se relever de la crise du Covid

Alors que le remboursement du "trou de la Sécu" était envisagé en 2024, il vient d'être repoussé à 2033 en raison des conséquences budgétaires du coronavirus. Le gouvernement envisage d'y ajouter plus de 130 milliards de dette.
Selon les Echos, un projet de loi prévoyant l'affectation d'une fraction de CSG à la perte d'autonomie, chaque année, à partir de 2024"une défaisance massive de dette sociale" doit être envoyé "très prochainement aux partenaires sociaux".

Les conseils d'administration des caisses de sécurité sociale (Acoss, Cnaf, Cnam, Cnav) auraient été convoqués pour une saisine "en urgence" sur un texte de loi organique. D'abord prévues mercredi, ces instances ont été reportées au lundi 25 mai.

D'après le quotidien économique, à l'origine de cette démarche, il y a la nécessité de soulager l'Agence centrale des organismes de Sécurité sociale (Acoss), qui joue le rôle de "banque" des administrations sociales. Son plafond de découvert autorisé a été relevé lundi pour la deuxième fois depuis le début de l'épidémie et atteint désormais 95 milliards d'euros (Lire encadré).

 

Transfert de dette
Le Gouvernement entend transférer le passif de l'Acoss à la Caisse d'amortissement de la dette sociale (Cades), soit les 31 milliards accumulés fin 2019, auxquels s'ajouteraient "au moins 92 milliards pour 2020, 2021, 2022" ainsi que les 10 milliards de dette des hôpitaux dont la reprise avait
été annoncée en novembre.

Le Gouvernement avait évoqué...

5 commentaires

D'accord, pas d'accord ?
Débattez-en avec vos confrères.

Vous n'avez pas de compte ?

Inscrivez-vous gratuitement

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…