La Nash, facteur aggravant du Covid… et inversement | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

La Nash, facteur aggravant du Covid… et inversement

En ce temps de pandémie, les hépatologues ont le sentiment que les patients ayant une maladie hépatique ont été oubliés. Ceux-ci sont pourtant plus susceptibles de formes graves de Covid en raison de leurs comorbidités. Par ailleurs, et ce quelle que soit la cause de l’atteinte hépatique, l’épidémie a bouleversé la prise en charge des patients. État des lieux dans le cadre de la 14è édition du Congrès Paris Hepatology Conference*. Alors que l’on vient de fêter les 40 ans de la vaccination contre le virus de l’hépatite B, les...

L’accès à la totalité de l’article
est réservé aux professionnels de santé.

Vous êtes professionnel de santé ? Rejoignez-nous !
Décryptez Commentez

Inscrivez-vous
gratuitement

Créer un compte

Déjà inscrit ?

Système d'authentification des professionnels de santé

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…