Anévrysme aorte abdominale : la HAS préconise un dépistage ciblé | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Anévrysme aorte abdominale : la HAS préconise un dépistage ciblé

La Haute Autorité de Santé souhaite mettre en place un dépistage ciblé des anévrismes de l’aorte abdominale sous-rénale (AAA). Le médecin devra ainsi proposer ce dépistage par échographie-doppler aux hommes entre 65 et 75 ans fumeurs ou ayant été fumeurs, ainsi qu’à ceux ayant entre 50 et 75 ans et présentant des antécédents familiaux. En effet les AAA, dont l’incidence est estimée entre 6000 et 7000 cas par an en France et qui touchent 1 femme pour 13 hommes, sont responsables d’une mortalité importante : 34% des patients opérés en...

L’accès à la totalité de l’article
est réservé aux professionnels de santé.

Vous êtes professionnel de santé ? Rejoignez-nous !
Décryptez Commentez

Inscrivez-vous
gratuitement

Créer un compte

Déjà inscrit ?

Système d'authentification des professionnels de santé

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…