Covid sévère : une étude compare les variants Omicron et Delta

21/12/2022 Par Marielle Ammouche
Infectiologie
Si Omicron est généralement considéré comme moins grave que Delta, peu d’études se sont intéressées à comparer les phénotypes des patients atteints de Covid par l’un de ces 2 variants, et nécessitant des soins intensifs.  

 

C’est pourquoi des chercheurs français (hôpital Henri-Mondor AP-HP, Inserm et Université Paris-Est-Créteil) ont mis en place une étude de cohorte prospective, l’étude Servarvir, dont l’objectif était de définir les caractéristiques des patients sévères selon les variants Omicron et Delta. Ce travail a porté sur 377 patients admis dans 20 services de réanimation en France, entre décembre 2021 et mai 2022, pour une infection sévère à Sars-CoV-2. Et au final, après séquençage, 259 patients ont été inclus dans l’étude : 148 étaient infectés par le variant Omicron et 111 par le Delta. 

Il ressort que la mortalité à 28 jours n’était pas différente entre les deux groupes. Cependant, les résultats confirment l’existence de différences entre Omicron et Delta. Ainsi, les patients infectés par Omicron sont apparus plus âgés et présentaient des comorbidités significativement plus fréquentes, notamment une hypertension, une insuffisance respiratoire chronique et une insuffisance rénale chronique, ainsi qu’un score sur l’échelle de fragilité clinique plus élevé. 

Les patients infectés par Omicron étaient 3 fois plus immunodéprimés que ceux infectés par Delta : 43% contre 13%. La plupart avaient reçu deux doses de vaccin ou plus (85,9%) mais affichaient une mauvaise réponse humorale à la vaccination. Le taux de mortalité des patients immunodéprimés infectés par le variant Omicron était significativement plus élevé que celui des patients non immunodéprimés (46,9 % contre 26,2 %).  

Servarvir a été financée par l’ANRS | Maladies infectieuses émergentes, grâce au soutien du ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche dans le cadre du Consortium Emergen. 

Approuvez-vous la proposition de l'Assurance maladie de dérembourser les prescriptions des médecins déconventionnés ?

Jean-Marc Juvanon

Jean-Marc Juvanon

Non

Il est évident que le "consentement à l'impôt", en l'occurrence les cotisations sociales obligatoires, va etre remis en cause. En ... Lire plus

0 commentaire
3 débatteurs en ligne3 en ligne





 
Vignette
Vignette

La sélection de la rédaction

La Revue du Praticien
Addictologie
Effets de l’alcool sur la santé : le vrai du faux !
20/06/2024
0
Podcast Vie de famille
Le "pas de côté" d'un éminent cardiologue pour comprendre le cheminement de son fils apprenti chamane
17/05/2024
0
Rémunération
"Les pouvoirs publics n'ont plus le choix" : les centres de santé inquiets de l'avenir de leur modèle...
07/05/2024
3
Infirmières
Les infirmières Asalée sauvées?
16/04/2024
3
La Revue du Praticien
Pneumologie
Asthme de l’enfant avant 3 ans : une entité particulière
19/04/2024
0
Santé publique
Ce qui se cache derrière la hausse inquiétante de l'infertilité
13/03/2024
17