Controverse sur l’échec du remdésivir dans une étude chinoise

24/04/2020 Par Marielle Ammouche
Infectiologie
Selon des informations qui ont fuité dans la presse, le remdésivir aurait échoué à prouver son efficacité dans une étude chinoise. Au contraire, pour le laboratoire Gilead, les données ne sont pas concluantes pour le moment.
 

Le remdésivir (Gilead Sciences) constitue un espoir dans la lutte contre l’infection à Sars-CoV-2. Cet antiviral est actuellement testé dans plusieurs essais de par le monde. Il représente ainsi un des quatre bras traitement en cours d’analyse dans le fameux essai français Discovery.  Mais des informations ont fuité concernant les données préliminaires d’efficacité de cet antiviral. Ainsi, le Financial Times a rapporté, jeudi 23 avril au soir, que les résultats d’une étude chinoise montreraient l’absence d’efficacité de ce traitement chez les malades atteints de Covid-19. Cette information provient de la publication "prématurée" de données sur internet par l’Organisation mondiale de la Santé (OMS). Elles ont, depuis, été supprimées, car les auteurs de l'étude n'ont pas autorisé la publication des résultats, précise le laboratoire Gilead, dans un communiqué daté aussi du 23 avril. L'essai chinois aurait montré que "le remdésivir (...) n'améliore pas l'état des malades et ne réduit pas la présence de l'agent pathogène dans le système sanguin", affirme le Financial Times. L’essai randomisé a inclus 237 patients (158 traités par le remdésivir, et 79 par un placebo). Les résultats ne montreraient pas de supériorité d’efficacité de l’antiviral. En outre, 18 malades auraient interrompu le traitement en raison d’effets secondaires "importants".

  Des données positives selon Gilead Dans son communiqué, Gilead explique que "l'étude a été interrompue prématurément en raison du faible taux d’inclusion et, par conséquent, elle n’était pas assez puissante pour permettre des conclusions statistiquement significatives". Selon l’AFP, le laboratoire visait un total de 400 participants. Il affirme que l’étude n’est pas concluante, dénonçant les messages publiés dans la presse. Et va même plus loin en suggérant que certaines données de l’étude s’avèrent au contraire positives : "Les résultats de l'étude ne sont pas concluants, bien que les données suggèrent un bénéfice potentiel pour le remdésivir, en particulier chez les patients traités au début de la maladie". Plus de détails devraient être fournis dans un avenir proche. Plusieurs autres essais de phase III sont actuellement en cours de développement. Gilead précise que les résultats d’une étude menée en ouvert chez des patients atteints de Covid-19 sévère, seront rendus publiques à la fin de ce mois. Cet essai clinique randomisé analyse l’efficacité et l’innocuité de 5 ou 10 jours de traitement par remdésivir. En outre, les résultats d’une autre étude conduite en ouvert chez des patients atteints d'une forme modérée de la maladie comparant 5 ou 10 jours de remdésivir par rapport à un traitement seront publiés fin mai. Des données d’un essai des National Institute of Allergy and Infectious Diseases américains (NIAID), conduit en double aveugle versus placebo, seront aussi publiés à cette échéance.

Approuvez-vous la proposition de l'Assurance maladie de dérembourser les prescriptions des médecins déconventionnés ?

Jean-Marc Juvanon

Jean-Marc Juvanon

Non

Il est évident que le "consentement à l'impôt", en l'occurrence les cotisations sociales obligatoires, va etre remis en cause. En ... Lire plus

0 commentaire





 
Vignette
Vignette

La sélection de la rédaction

La Revue du Praticien
Addictologie
Effets de l’alcool sur la santé : le vrai du faux !
20/06/2024
0
Podcast Vie de famille
Le "pas de côté" d'un éminent cardiologue pour comprendre le cheminement de son fils apprenti chamane
17/05/2024
0
Rémunération
"Les pouvoirs publics n'ont plus le choix" : les centres de santé inquiets de l'avenir de leur modèle...
07/05/2024
3
Infirmières
Les infirmières Asalée sauvées?
16/04/2024
3
La Revue du Praticien
Pneumologie
Asthme de l’enfant avant 3 ans : une entité particulière
19/04/2024
0
Santé publique
Ce qui se cache derrière la hausse inquiétante de l'infertilité
13/03/2024
17